W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

ARTICLE RECOMMANDE: Hors d’Égypte : l’histoire de la Pâque juive dans le Coran

 

Certains juifs seront peut-tre surpris dapprendre que
lislam, tel que prch par Mohammed (que la paix et les bndictions de Dieu
soient sur lui) est la mme religion que celle prche par Abraham et par tous
les autres prophtes mentionns dans la Torah et dans lvangile. Les
musulmans honorent tous les prophtes reconnus par les juifs Abraham, Jacob,
Joseph, Mose, David et Salomon, entre autres et les considrent comme leurs
propres prophtes et croient quils ont tous prch le mme message, soit la
croyance en lunicit absolue de Dieu.

Voici comment Dieu demanda Mohammed de maintenir
et de faire respecter la croyance en lunicit de Dieu, qui tait prche par
le prophte Abraham :

 Puis Nous tavons rvl, (
Mohammed) :  Suis la religion dAbraham, le probe. Il ntait point
du nombre des polythistes.  (Coran 16:123)

Il est intressant de constater que, dans le
Coran, aucune autre histoire nest raconte autant de fois, et avec autant
dinsistance, que celle de la servitude des enfants dIsral et de leur
dlivrance de lemprise du pharaon dgypte. Le Coran cite Mose disant son
peuple :

 Et (rappelez-vous) lorsque Mose dit
son peuple :   mon peuple! Rappelez-vous le bienfait de Dieu sur
vous, lorsquIl a dsign des prophtes parmi vous et a fait de vous des rois.
Et Il vous a donn ce quIl navait donn aucune autre de (Ses)
cratures.  (Coran 5:20)

Cest Mose qui, avec laide de Dieu, mena son
peuple hors dgypte pour le guider vers une terre promise. Dieu dit, dans le
Coran :

  enfants dIsral !
Rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai combls et comment Je vous ai
prfrs toutes les autres nations (de lpoque). Et prmunissez-vous contre
un jour o aucune me ne profitera une autre et o lon nacceptera delle
aucune intercession, o lon ne recevra delle aucune compensation. Et ils ne
seront point secourus. Et (rappelez-vous) lorsque Nous vous avons dlivrs des
gens de Pharaon qui vous infligeaient de terribles supplices, massacrant vos
fils et pargnant vos femmes. Ctait l une trs grande preuve de la part de
votre Seigneur. Et (rappelez-vous) lorsque Nous vous avons fait traverser la
mer et vous avons sauvs en noyant les gens de Pharaon devant vos yeux.  (Coran
2:47-50)

Lhistoire est raconte
ailleurs, dans le Coran, en ces termes:

 Et Nous fmes traverser la mer aux
enfants dIsral. Pharaon et ses armes les poursuivirent avec acharnement et
hargne jusqu ce que, submerg par les flots, (Pharaon) sexclame :
 Je crois que nul ne doit tre ador en dehors de Celui en qui croient
les enfants dIsral, et je suis du nombre des musulmans!  [Dieu
dit] :  Quoi? Maintenant? Alors que jusquici tu tais rebelle et
semais la corruption sur terre?!  Nous allons aujourdhui pargner ton
corps afin que tu sois un signe pour ceux qui viendront aprs toi. Mais en
vrit, beaucoup de gens ne prtent aucune attention Nos signes. 
Certes, Nous avons tabli les enfants dIsral dans un endroit honorable et
Nous leur avons attribu de bonnes nourritures. Par la suite, ce nest quau
moment o leur est parvenu le savoir quils se sont mis diverger. Certes,
ton Seigneur jugera entre eux, au Jour de la Rsurrection, sur ce qui les divisait. 
(Coran 10:90-93)

Les tourments infligs aux enfants dIsral par
le pharaon dgypte taient svres et incessants. Cest pourquoi Dieu envoya
Ses prophtes Mose et Aaron (que la paix soit sur eux et que Dieu les loue)
pour mettre en garde le tyran et lui intimer de mettre un terme loppression
des enfants dIsral et de les librer de son joug.

Mais il tait fort arrogant et refusa net,
jusqu la dernire des plaies que Dieu lui envoya en guise de chtiment.

Sous la protection de Dieu, les Isralites senfuirent
dgypte, Pharaon et ses hommes leurs trousses. Puis, lorsquils arrivrent
devant la Mer Rouge, incapables de continuer, ils crurent leur fuite termine.

Mais un miracle se produisit : Mose frappa
leau avec son bton et la mer se spara, crant un passage salutaire. Les
enfants dIsral sy prcipitrent. Pharaon et ses soldats tentrent de les
suivre, mais au moment o le dernier Isralite atteignit la rive oppose, la
mer se referma sur eux. Cest ainsi que les enfants dIsral furent dlivrs
de la servitude et que Pharaon et ses soldats prirent.

Quand le prophte Mohammed vint Mdine le
dixime jour du mois lunaire de Mouharram, il constata que les juifs jenaient.

 Le
Prophte leur demanda pourquoi ils jenaient en ce jour particulier et ils lui
expliqurent que ctait le jour o Dieu avait sauv les enfants dIsral de
Pharaon et que Mose avait pour habitude de jener, ce jour-l, en signe de
reconnaissance. Le Prophte dit alors :  Nous sommes plus mme de
suivre Mose que vous.  Il jena ce jour-l et invita les musulmans
faire de mme.  (Sahih al-Boukhari)

 

 

Related Posts

  • No Related Posts