W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

ARTICLE RECOMMANDE: Le miracle du fer

 

Le fer est lun des lments dont fait mention le Coran. Dans la
sourate al-Hadid (le fer), on peut lire ce qui suit :

 Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force
redoutable, mais aussi maintes utilits pour les gens. 
(Coran 57:25)

Certains ont pu croire que le mot arabe
 anzalna , traduit ici par  descendre  et qui est
utilis pour parler du fer, dans ce verset, avait un sens mtaphorique visant
faire entendre que le fer a t envoy par Dieu pour profiter aux gens. Mais
lorsque nous prenons en considration son sens littral, qui signifie tre
physiquement descendu du ciel  (car dans le Coran, chaque fois que ce mot
a t utilis, il la t au sens littral, comme la pluie ou la rvlation qui
descend du ciel), nous ralisons que le verset fait rfrence un important miracle
scientifique. Car les dcouvertes astronomiques modernes nous apprennent que
le fer que lon trouve sur terre provient dtoiles gantes de lespace
intersidral.[1]

En fait, il ne sagit pas uniquement du
fer que lon trouve sur la terre, mais du fer que lon trouve dans tout le
systme solaire, car la temprature du soleil ne permet pas la formation du
fer. Le soleil a une temprature de surface de 6000 degrs Celsius et une
temprature denviron 20 millions de degrs Celsius en son noyau. Le fer ne
peut tre produit que dans des toiles de taille trs suprieure celle du
soleil, dans lesquelles la temprature atteint quelques centaines de millions
de degrs Celsius. Lorsque la quantit de fer dpasse un certain niveau, dans
une toile, celle-ci narrive plus le contenir; elle finit alors par exploser
et devenir ce quon appelle une  nova  ou une
 supernova . Ce sont ces explosions qui librent le fer dans
lespace.[2]

Une publication scientifique, American
Scientist
, fournit les informations suivantes ce sujet :

 Il existe galement des preuves
concernant danciennes supernovae. Des niveaux levs de fer-60 dans des
sdiments plagiques indiquent quune explosion de supernova sest produite
90 annes-lumire du soleil il y a de cela environ 5 millions dannes. Le
fer-60 est un isotope radioactif du fer form lors dexplosions de supernovae;
il finit par se dsintgrer et sa demi-vie est dune dure de 1,5 millions
dannes. La prsence importante de cet isotope dans une strate indique une rcente
nuclosynthse dlments non loin dans lespace et leur descente subsquente
vers la terre (peut-tre mls des grains de poussire). 
[3]

Tout cela dmontre que le fer ne sest
pas form sur la terre, mais quil provient de supernovae; il a donc t
 descendu  sur terre, tel que le mentionne le verset. Il est clair
que cette ralit ne pouvait tre connue au 7e sicle, lors de la
rvlation du Coran. Nanmoins, elle est mentionne dans le Coran, la Parole
de Dieu, qui embrasse tout dans Son savoir infini.

Le fait que le verset parle du fer en
particulier est tonnant si lon considre que ces dcouvertes ont t faites
la fin du 20e sicle. Dans son ouvrage intitul Natures destiny,
le rput microbiologiste Michael Denton souligne limportance du fer :

 De tous les mtaux, aucun nest plus
essentiel la vie que le fer. Cest laccumulation de fer au centre dune
toile qui dclenche lexplosion dune supernova et la dispersion subsquente
des atomes essentiels la vie travers le cosmos. Cest lattraction exerce
par la gravit des atomes de fer vers le centre de la terre, au cours de ses
premiers stades de dveloppement, qui a gnr la chaleur qui a occasionn la
diffrentiation chimique initiale de la terre, la libration des gaz de
latmosphre primitive et, finalement, la formation de lhydrosphre. Cest le
fer en fusion au centre de la terre qui, tel un gigantesque dynamo, gnre le
champ magntique terrestre qui, son tour, donne naissance aux ceintures de
radiation Van Allen qui protgent la surface de la terre des radiations
cosmiques pntrantes de haute nergie et qui prservent lessentielle couche
dozone de la destruction par les rayons cosmiques

 Sans latome de fer, il ny aurait
pas de vie base sur la chimie du carbone dans le cosmos; pas de supernovae,
pas de rchauffement de la terre primitive ni datmosphre ni dhydrosphre.
Il ny aurait pas de champ magntique protecteur, pas de ceintures de radiation
Van Allen, pas de couche dozone, aucun mtal pour fabriquer lhmoglobine
(dans le sang humain) ni pour contrler la ractivit de loxygne, et pas de
mtabolisme oxydant.

 Lintrigante et troite relation
entre la vie et le fer, entre la couleur rouge du sang et lagonie dune toile
recule indique non seulement limportance des mtaux dans la biologie, mais
aussi le biocentrisme du cosmos 
[4]

Cette explication indique clairement
limportance de latome de fer. Le fait quune attention particulire soit
porte au fer, dans le Coran, souligne galement limportance de cet lment.

Par ailleurs, des particules doxyde de
fer ont t utilises, rcemment, dans le traitement du cancer, avec des
rsultats positifs. Une quipe mene par le docteur Andreas Jordan, du Charit
Hospital, en Allemagne, a russi dtruire des cellules cancreuses avec cette
nouvelle technique dveloppe dans la lutte au cancer, cest–dire
lhyperthermie liquide magntique. Cette technique a dabord t teste sur un
homme de 26 ans, Nikolaus H., chez qui aucune nouvelle cellule cancreuse nest
apparue au cours des trois mois suivant le traitement.

Cette mthode de traitement peut tre
rsume ainsi :

1. Un liquide contenant des
particules doxyde de fer est inject dans la tumeur laide dune seringue.
Ces particules se rpandent dans les cellules cancreuses. Le liquide en
question est compos de milliers de millions de particules qui sont mille fois
plus petites que les globules sanguins et qui peuvent aisment voyager
travers les vaisseaux sanguins.[5]

2. Le patient est ensuite
install dans un appareil puissant champ magntique.

3. Ce champ magntique active
les particules de fer dans la tumeur. ce moment, la temprature
lintrieur de la tumeur augmente 45 degrs Celsius.

4. En lespace de quelques
minutes, les cellules cancreuses, incapables de se protger contre cette
chaleur soudaine, sont soit affaiblies, soit dtruites. Le traitement est
alors suivi dune chimiothrapie afin de dtruire totalement la tumeur.[6]

Dans ce traitement, ce sont seulement
les cellules cancreuses qui sont affectes par le champ magntique, car elles
sont les seules contenir les particules doxyde de fer. Cette technique
constitue un dveloppement majeur dans le traitement de cette maladie trop
souvent mortelle. Le fer est galement connu comme traitement contre lanmie.

Connaissant maintenant lutilit du fer
dans le traitement de ces maladies extrmement rpandues, on peut voir sous un
autre jour les paroles du verset 25 de la sourate 57 du Coran : Et Nous
avons fait descendre le fer,
dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilits pour les
gens . Et Dieu sait mieux.


Footnotes:

[1]
Dr Mazhar U. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur’an (New York, USA: Crescent
Publishing House: 1998), 110-111; et www.wamy.co.uk/announcements3.html, du
prof. Zighloul Raghib El-Naggars speech.

[2] Ibid.

[3] Priscilla Frisch, The Galactic Environment of the Sun, American
Scientist, January-February 2000,
www.americanscientist.org/template/AssetDetail/assetid/21173?fulltext=true.

[4] Michael J. Denton, Natures Destiny (The Free Press: 1998), 198.

[5] www.inm-gmbh.de/cgi-bin/frame/frameloader.pl?sprache=enurl=http://www.inm-gmbh.de/htdocs/technologien/highlights/highlights_en.htm.

[6]
“Nanotechnology successfully helps cancer therapies,” IIC Fast Track,
Nanotech News from Eastern Germany, Industrial Investment Council, October
2003; www.iic.de/uploads/media/NANO_FT_Nov2003_01.pdf

 

Related Posts

  • No Related Posts