W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

ARTICLE RECOMMANDE: Le pardon accordé par Mohammed aux non-musulmans (partie 1 de 2)

 

Le prophte Mohammed (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur lui) a t dcrit, dans le Coran, comme une
misricorde pour lunivers :

 Et Nous ne tavons envoy quen
misricorde pour lunivers.  (Coran 21:107)

Cette misricorde ne se limitait pas
quaux musulmans; elle touchait aussi les non-musulmans, dont certains
navaient mnag aucun effort pour tenter de lui nuire et de faire obstacle
sa mission. Cette misricorde et cette indulgence sont videntes lorsque lon
considre le fait que le Prophte (que la paix et les bndictions de Dieu
soient sur lui) na jamais cherch se venger un niveau personnel et a
toujours pardonn ses ennemis les plus acharns. Aisha, son pouse, a
rapport quil ne se vengeait jamais pour des raisons personnelles. Elle a
aussi dclar quil ne rpondait jamais au mal par le mal, mais quil
pardonnait aux autres. Ce trait de caractre, chez lui, apparatra encore plus
clairement la suite de ltude de certains pisodes de sa vie.

Au dbut de sa mission, le Prophte
entreprit un voyage Taf, ville situe dans les montagnes prs de la Mecque,
afin dy inviter ses habitants embrasser lislam. Les leaders de Taf,
cependant, se montrrent impolis et discourtois envers le Prophte (que la
paix et les bndictions de Dieu soient sur lui). Et non contents de leur
insolence son gard, ils poussrent mme certaines bandes de la ville le
harceler. Cette racaille suivait le Prophte en lui criant des insultes,
allant mme jusqu lui jeter des pierres, jusqu ce quil soit oblig de
trouver refuge dans un verger. Ainsi, il eut essuyer Taf autant de rejet
et de mpris qu la Mecque. Ces voyous se postaient de chaque ct du chemin,
lui lanant des pierres jusqu ce que ses pieds en soient blesss et
ensanglants. Ces attaques dcouragrent tant le Prophte, et le plongrent
dans un tel tat de dpression quune prire, dans laquelle il mentionnait son
impuissance et sa situation pitoyable, monta spontanment ses lvres. Implorant
laide de Dieu, il dit :

  Allah! Toi je me
plains de ma faiblesse, de mon manque de ressources et de mon humiliation
devant ces gens. Tu es le plus misricordieux, le Seigneur des faibles et mon
Matre. qui Me confieras-Tu? un tranger mal intentionn, ou un ennemi
qui aura le dessus sur moi? Si Tu ne mattribues aucun mrite, peu mimporte;
car Ton bienfait sur moi est grand. Je cherche refuge dans la lumire de Ton
visage par laquelle lobscurit se dissipe et par laquelle chaque affaire de ce
monde et de lau-del est dirige, de crainte que Ta colre descende sur moi ou
que Ton dplaisir sabatte sur moi. Je nai besoin que de Ta satisfaction car
Toi seul fais en sorte que je fasse le bien et que jvite le mal. Il ny a de
force et de puissance quen Toi. 

Le Seigneur lui envoya alors lange des
montagnes, qui lui demanda la permission de joindre les deux montagnes, ce qui
aurait eu pour effet dcraser toute la ville de Taf, qui tait situe entre
les deux. Mais de par sa grande tolrance et sa compassion, le Messager de
Dieu (que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui) rpondit :

 Non! Car jespre que Dieu
fera natre deux des gens qui Ladoreront exclusivement sans rien Lui
associer.  (Sahih Mouslim)

Sa misricorde et son indulgence
taient si grandes qu plusieurs occasions, Dieu Lui-mme le lui reprocha. Un
des plus grands opposants lislam, en plus dtre un ennemi personnel, tait
Abdoullah bin Oubayy, leader des hypocrites de Mdine. Proclamant lislam en
apparence, il causait sournoisement beaucoup de tort aux musulmans et la
mission du Prophte. Sachant cela, le Prophte accomplit quand mme la prire
funraire sur lui, sa mort, et pria Dieu de lui pardonner. Le Coran
mentionne cet incident en ces termes :

 Et naccomplis jamais, ( Mohammed),
la prire (funraire) sur lun dentre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout
auprs de sa tombe. Ils nont pas cru en Dieu et en Son Messager et ils sont
morts en transgresseurs.  (Coran 9:84)

Et pourtant, Abdoullay bin Oubayy avait
uvr toute sa vie contre Mohammed et lislam et navait mnag aucun effort
pour le discrditer et nuire sa mission. Il avait retir ses trois cents
partisans du champ de bataille lors de la bataille dOuhoud et avait faillit
mettre les musulmans en chec dun seul coup. Il tait toujours ml des
complots ou engag dans des hostilits contre le Prophte et les musulmans.
Cest lui qui avait tent de jeter le Prophte dans lhumiliation en incitant
ses allis accuser faussement son pouse, Aisha, dadultre afin de les
discrditer, lui et le message quil prchait.

 

Related Posts

  • No Related Posts