W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

ARTICLE RECOMMANDE: Ne suivez pas l’exemple d’Héraclius (partie 1 de 2) :

 

Dans lhistoire de lislam, il y a deux hommes connus qui
ont refus de se convertir lislam en dpit du fait que la vrit leur avait
t prsente clairement. Ces hommes comprenaient et admiraient lislam et
aimaient, chacun sa faon, le prophte Mohammed (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur lui). Il sagit de lempereur byzantin
Hraclius et Abou Talib, loncle bien-aim de Mohammed. Ces deux hommes, tout
en reconnaissant la beaut de lislam, furent incapables de rsister la
pression de leur entourage et refusrent daccepter lislam comme religion.

Lorsquune personne envisage de se
convertir lislam, elle doit souvent faire face des pressions externes.
Elle se demande ce que ses parents, son poux ou son pouse, ses frres et
surs, ses ami(e)s penseront et diront, de mme que ses collgues de travail
comment leur dire quelle ne pourra plus les accompagner au bar aprs le
travail? Ces choses peuvent paratre insignifiantes, mais lorsquelles
saccumulent, elles peuvent sembler trop nombreuses et trop pnibles, ce qui amne
les gens revenir sans cesse sur leur dcision. Mme aprs quune personne se
soit convertie lislam, pass leuphorie initiale, elle peut se rendre compte
que les pressions externes sont encore plus nombreuses.

Hraclius et Abou Talib sont deux
exemples trs diffrents qui illustrent clairement quel point il peut tre
facile de mettre en pril son sort dans lau-del pour des considrations futiles
relies la vie dici-bas.

Hraclius, empereur de Byzance

En lan 628 de notre re, le prophte Mohammed envoya
une lettre Hraclius pour linviter se convertir lislam. Cette lettre
faisait partie dun lot de lettres envoyes plusieurs chefs dtat. Chacune
sadressait particulirement la personne laquelle elle tait envoye. La
lettre envoye Hraclius disait, entre autres :

Je vous
envoie cette lettre pour vous inviter lislam. Si vous devenez musulman,
vous serez sauv et Dieu doublera votre rtribution. Mais si vous rejetez
cette invitation, vous porterez le fardeau davoir gar vos sujets. Cest
pourquoi je vous conseille vivement de porter une attention particulire ce
verset [rvl par Dieu] :  
gens du Livre! Convenons dun point
commun entre vous et nous: que nous nadorions que Dieu sans Lui attribuer
dassocis, et que nous ne nous prenions pas les uns les autres comme seigneurs
en dehors de Lui.  Et sils se dtournent, alors dites :  Soyez
tmoins que nous, nous sommes musulmans.  Mohammed, le messager de
Dieu

Hraclius ne dtruisit pas la lettre,
comme lavait fait lempereur Khosro; il dcida plutt de la lire voix haute
aux gens de sa suite et ses ministres. Il garda ensuite la lettre, y
rflchit et demanda des informations sur le caractre vridique de son
contenu. Il interrogea Abou Soufyan, un grand ennemi du prophte Mohammed, qui
se trouvait par hasard Byzance pour affaires. Abou Soufyan dit la vrit au
sujet de Mohammed et Hraclius en dduisit que Mohammed tait un vritable
prophte. Hraclius dcida donc dinviter sa cour embrasser lislam. Leur
raction face cette invitation est rapporte par Ibn al-Natour :

 Lorsque
ses notables se furent rassembls autour de lui, il ordonna que lon ferme
toutes les portes du palais. Puis, il se leva et dit :  
Byzantins! Si vous dsirez le succs, souhaitez tre correctement guids ou
voulez voir votre empire demeurer fort, alors prtez serment dallgeance au
prophte mergent!  En entendant ces paroles, les notables de lglise se
rurent en direction des portes du palais comme un troupeau dnes sauvages,
mais les trouvrent fermes. Hraclius, ralisant leur aversion pour lislam,
perdit tout espoir de les voir se convertir et il ordonna de les faire revenir
dans la salle daudience. L, il leur dit :  Ce que je viens de
vous dire ntait que pour tester la force de votre conviction et jai pu la
constater.  Ils se prosternrent devant lui, satisfaits de lui, et
Hraclius se dtourna jamais de la foi. 

Hraclius tait manifestement la fois
convaincu et impressionn par ce quil avait lu et par les rsultats de ses
recherches. Alors pourquoi se dtourna-t-il? tait-ce la crainte de perdre
son pouvoir et son statut? tait-ce la crainte de perdre la vie? Son cur
tait clairement enclin embrasser lislam et il avait honntement tent de
convaincre son entourage, prenant ainsi au srieux le conseil de Mohammed de ne
pas garer son propre peuple. Mais lemprise du monde dici-bas fut trop forte
pour lui et il baissa les bras, quittant ce monde sans jamais avoir embrass
lislam.[1]

Cest l un problme que rencontrent
chaque jour ceux qui envisagent de se convertir lislam. La dcision de
changer de religion ne devrait jamais tre prise la lgre. Cependant, tre
guid vers lislam est une bndiction et si une personne retarde trop sa
dcision, elle pourrait finir par y perdre intrt et ne pas avoir,
ultrieurement, de nouvelles occasions de se convertir.

Abou Talib

Le prophte Mohammed avait huit ans
lorsque, orphelin, il se retrouva sous la protection et les soins de son oncle
Abou Talib. Il tait trs proche de son oncle et lorsque ce dernier traversa
une priode difficile, Mohammed, devenu adulte, prit sous son aile Ali, son
fils. (Ali allait dailleurs devenir le gendre de Mohammed et le quatrime
calife de lislam.) En prchant le message de lislam, Mohammed mit rgulirement
sa vie en danger. Abou Talib, qui tait un homme trs respect La Mecque,
protgea Mohammed autant quil le pu. Mme lorsquil tait pouss, par les
gens de La Mecque, faire taire et contrler son neveu, il se rangea
toujours du ct de ce dernier.

Bien quil ft un des plus grands
dfenseurs de Mohammed, Abou Talib refusa toujours dembrasser lislam. Mme
sur son lit de mort, quand Mohammed limplora de prononcer la shahada, il
refusa, affirmant quil tait satisfait de la religion de ses anctres. En
ralit, il craignait de ruiner sa rputation et son honneur auprs des
notables de La Mecque sil dcidait de changer de religion. Cette mme
rputation qui lui avait permis de protger son neveu durant plus de quarante
ans et de passer par les priodes les plus difficiles, cette mme rputation
fut la raison ultime pour laquelle il refusa dembrasser lislam.

Depuis les dbuts de la mission
prophtique de Mohammed, ceux qui ont voulu embrasser cette nouvelle religion
ont d faire face divers obstacles personnels et prendre des dcisions
difficiles concernant leur avenir. Les pressions externes, telles que le fait
de contrarier les membres de leur famille et leurs amis ou encore perdre leur
emploi, font en sorte que plusieurs finissent par dcider de mettre en pril
leur salut dans lau-del. Mais troquer le salut ternel pour certains
avantages temporaires de ce monde est une grave erreur.

Dans le prochain article, nous
parlerons des moyens pouvant aider une personne faire face aux pressions de
son entourage et nous offrirons quelques lignes de conduite suivre pour
faciliter la transition vers lislam.


Note de bas de page:

[1] Certaines
personnes croient quHraclius finit par secrtement embrasser lislam, mais
seul Dieu le sait vraiment.

 

Related Posts

  • No Related Posts