W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

Ce que doit faire le pèlerin une fois arrivé au lieu prévu pour l’entrée en état de sacralisation

 

Louanges à
Allah

Une fois arrivé à l’endroit désigné pour son entrée en état de sacralisation,
il est recommandé au pèlerin de prendre un
bain et de se parfumer car il a été rapporté que le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) ôta
ses vêtements habituels et
prit un bain rituel lors de son entrée en état
de sacralisation. Il est rapporté également
d’après Aicha (P.A.a- dans les Deux Salih: « Je parfumais le
Messager d’Allah
(Bénédiction et salut
soient sur lui) avant qu’il ne se mît en état
de sacralisation et quand il y avait mit fin avant de procéder à la circumambulation autour de la Kaaba.

Le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) donna à Aicha, indisposée après s’être
mise en état
de sacralisation pour effectuer un pèlerinage mineur, l’ordre de prendre un bain rituel et de se mettre plus tard en état de sacralisation
pour faire le pèlerinage
majeur. Il donna  à Asmaa bint Oumays, qui venait d’accoucher à Dhoul Houlayfah, l’ordre de prendre un
bain rituel, de se doter d’une garniture et de se mettre ensuite en état de sacralisation.
De tout cela on déduit
que quand une femme indisposée ou en couche arrive à l’endroit désigné pour l’entrée en état de sacralisation,
elle prend le bain rituel et se met en état de sacralisation avec les autres pèlerins et fait comme
eux tout en évitant
de procéder à la circumambulation autour de la Maison pour se conformer à l’ordre
donné par le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) à Aicha et à Asmaa.

Il est recommandé à celui qui veut se
mettre en état
de sacralisation de prendre soin de ses moustaches, de se couper les ongles, de
se raser les poils de son aisselle et ceux pubis. Il faut enlever tout ce qui
doit l’être pour éviter d’avoir besoin de le
faire après
son entrée
en état de sacralisation  et parce que le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) a donné aux musulmans l’ordre de s’occuper régulièrement de cela. C’est sous ce rapport qu’un hadith
cité dans les Deux Salih d’après Abou Hourayrah (P.A.a) dit: « Le Messager d’Allah (Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit: « Cinq choses
constituent des actes naturels (ordinaires): la circoncision, la taille de la
moustache, la coupe des ongles et le pilage des poils de l’aisselle  et l’enlèvement des poils du
pubis. » Un hadith cité dans le Salih de Mouslim et rapporté par Anas (P.A.a) dit: « Il nous a établi une périodicité de 40 nuits pour la coupe de la moustache, le taillage des
ongle, le rasage des poils du pubis et le pilage des poils de l’aisselle. La version
de Nassai précise: « Le Messager d’Allah (Bénédiction et salut
soient sur lui) nous a précisé…. » Ahmad, Abou Dawoud et at-Tirmidhi ont adopté la version de Nassai.

Quant à la tête, on n’en coupe pas les
cheveux au moment de l’entrée en état de sacralisation.
Ceci est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Quant à la barbe, il est interdit à tout moment de la raser ou de l’alléger . Au contraire,
il faut la laisser pousser abondamment compte tenu de ce hadith rapporté par Ibn Omar (P.A.a) et cité dans les Deux Sahih selon
lequel le Messager d’Allah
(Bénédiction et salut
soient sur lui) a dit: « Différenciez-vous des polythéistes; laissez pousser vos barbes et enlevez vos moustaches.» Mouslim l’a cité dans son Sahih d’après
Abou Hourayra (P.A.a)
selon, lequel le Messager d’Allah (Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit «Coupez vos moustaches et laissez pousser vos barbes. Différenciez vous des
mages. »

La non observance de cette sunna, le combat livré au maintien de la barbe et l’acceptation de
ressembler aux mécréants et aux femmes
traduisent une grande épreuve
de notre temps. L’épreuve
n’épargne même pas ceux qui se réclament du cercle des
ulémas. Nous appartenons
à Allah et c’est vers Lui que nous retournerons. Nous demandons à Allah de nous guider et de guider les autres musulmans de manière à les conformer à la Sunna, à s’y
accrocher et à la prêcher, même quand la majorité des gens ne la désire  plus. Allah nous suffit et quel excellent protecteur. Il n’y a ni moyen ni force
qu’en Allah , l’Auguste, l’Incommensurable. 

Ensuite, le pèlerin s’habille de deux pagnes de préférence blancs et
propres. Il lui est recommandé de porter des
sandales conformément
à la parole du Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui): «  Que le pèlerin porte deux pagnes et des sandales. » Cité par l’imam
Ahmad (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)
Quant à la pèlerine, elle peut s’habiller comme elle l’entend, en noir, en
vert ou en d’autres
couleurs à condition d’éviter de ressembler
volontairement aux hommes dans leur manière habituelle de s’habiller. Elle doit éviter le port du voile (niqab)  et de gants aussi long temps qu’elle sera en pèlerinage. Toutefois,
elle peut se cacher le visage et les mains sans employer le niqab
et les gants. Car le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) a interdit à la pèlerine de porter le niqab et les gants. Quant à la tendance chez certains de choisir le vert ou le noir pour
la pèlerine à l’exclusion
de toute autre couleur , elle ne repose sur aucun fondement.

Une fois qu’on a fini de prendre la bain, de se nettoyer et de porter la
tenue de pèlerin, on nourrit l’intention de commencer le pèlerinage mineur ou
majeur qu’on
veut entreprendre car le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) : « Les actes dépendent des intentions qui les dictent. Chacun sera rétribué en fonction de ses
intentions. »  Il est permis au pèlerin de proclamer ses intentions. S’il a l’intention de faire un
pèlerinage mineur, qu’il dise: «Me
voici venu faire une oumra. » S’il a l’intention de faire un
pèlerinage majeur, qu’il dise: « Me voici venu faire un hadj. » ou «Seigneur, me voici
venu faire un hadj.» Car c’est
ainsi que le Prophète
(Bénédiction et salut
soient sur lui)  s’était
comporté.
Si le pèlerin
a l’intention de cumuler
les deux pèlerinages,
qu’il dise: « Seigneur, me voici venu faire la oumra
et le hadj. » Il
est préférable qu’il fasse ladite
proclamation après
s’être installé sur sa monture, quelle qu’elle soit , car le
Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) n’avait
proclamé la sienne qu’une fois installé sur sa monture et que celle-ci s’était mise en marche.
Voilà la manière
de faire la plus correcte selon les ulémas.

On ne prononce son intention qu’au moment d’entrer en état de sacralisation
car c’est uniquement là que le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui)  le faisait. Quant à la prière et la
circumambulation et d’autres
actes, il ne convient pas de les accompagner par une proclamation de ses
intentions. On ne dit pas : »J’ai l’intention de prier… ni j’ai l’intention
de procéder à la circumambulation. C’est même une innovation récente. Proclamer son
intention à haute voix est encore
pire et plus grave.Si la prononciation de l’intention était instituée, le Messager d’Allah (Bénédiction et salut
soient sur lui)  l’aurait
expliqué et montré par l’acte
à la Communauté  et les ancêtres pieux auraient été les premiers à le faire. Un tel acte néant pas rapporté ni du Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui)  ni de ses compagnons (P.A.a), on
sait qu’il s’agit d’une innovation. Or, le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui)  a dit: « La pire des pratiques
sont celles innovées
en religion. Toute pratique innovée est une aberration. » Cité par Mouslim dans son Sahih. Le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui)  a dit encore « Quiconque introduit dans notre ordre une innovation qui lui
est étrangère
la verra rejeter. » (Cité par al-Bokhari et par Mouslim) La
version de ce dernier dit: « Quiconque accomplit une oeuvre
contraire à notre ordre la verra
rejeter . »

par Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde)

 

Related Posts

  • No Related Posts