W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

Conseils aux futurs pèlerins

 

Louanges à Allah

Quand un musulman décide d’aller
faire le pèlerinage mineur ou majeur, il lui est
recommandé d’exhorter
les membres de sa famille et ses compagnons
à
craindre
Allah le Puissant et Majestueux, d’une
crainte qui implique l’exécution
de Ses ordres et l’abandon de Ses interdits. Le futur
pèlerin
doit écrire
ses dettes et celles qui lui sont dues et faire attester le document. Il doit s’empresser à
se repentir sincèrement
de tous ses péchés
en application
de la parole du Très-haut: « Et repentez-vous tous devant Allah, ô
croyants,
afin que vous récoltiez le succès. » (Coran,24:31)

Le vrai repentir consiste à
cesser
la commission des péchés,
à
regretter
de les avoir commis et à se
résoudre
à
ne
plus en commettre. Si le futur pèlerin
est l’objet
de plaintes touchant la personne, les biens ou l’honneur
de quelqu’un, il doit y répondre
de manière satisfaisante ou demander à
être
pardonné avant
de voyager. Ceci repose sur un hadith authentique selon
lequel le Prophète (Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit: «Quiconque est visé
par
une plainte formulée
par un coreligionnaire et touchant soit des biens, soit l’honneur,
qu’il demande
à
en
être
déchargé
avant
la venue d’un jour où il
ne possédera ni dirham ni dinar. Si, en ce moment, il possède
une bonne oeuvre, on en prélèvera l’équivalent
du tort qu’il avait fait à
l’auteur
de la plainte. S’il ne dispose d’aucune
bonne oeuvre, on prélèvera
une partie des mauvaises actions du plaignant pour
les lui imputer. » Il doit mobiliser pour son pèlerinage
des fonds licites car selon un hadith authentique, le Prophète
(Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit: « Allah
Très-haut
est bon et Il n’agrée
que ce qui est bon. »  At-Tabarani a
cité un hadith d’Abou
Hourayrah (P.A.a) selon
lequel le Messager d’Allah (Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit: « Quand
un homme part en pèlerinage muni d’un
viatique licite , pose son pied sur sa monture et proclame
: « Me voici venu répondre
à
Ton appel,
ô Seigneur!
Une voix venue du ciel  lui
dira: on te répond avec bonheur
 car
ton viatique est licite, ta monture est licite
et ton pèlerinage sera agrée
et il effacera tes péchés.
Si, en revanche,  un homme part en pèlerinage muni d’un
viatique illicite, pose son pied sur sa monture et proclame
: « Me voici venu répondre
à
Ton appel,
ô Seigneur!
Une voix venue du ciel  lui
dira: on ne te répondra pas avec bonheur car ton
viatique est illicite, ta dépense
est illicite et ton pèlerinage ne sera pas agréé. »

Le
pèlerin
doit se passer de l’assistance des gens et s’empêcher
de les solliciter car le Prophète
(Bénédiction
et salut soient sur lui) a dit: « Allah
suffira à celui
qui se montre digne (en dépit
de son besoin) et rendra riche celui qui feigne de l’être. » Le Prophète
(Bénédiction
et salut soient sur lui) dit encore: « Celui
qui sollicite les gens sans cesse viendra au jour de la Résurrection
le visage dégarni. »

Le pèlerin
doit viser à travers l’accomplissement du pèlerinage le but d’agréer Allah et de
chercher le bonheur dans la dernière demeure. Il doit chercher à se rapprocher à Allah par des actes
et propos adaptés
en ces nobles endroits. Il doit éviter de viser à travers son pèlerinage l’obtention
du clinquant d’ici-bas,
de se faire voir ou entendre et d’en tirer fierté. Car rien n’est pire que ces dessins qui détériorent l’oeuvre pie et provoque son rejet. C’est dans ce sens que
le Très-haut dit: « Ceux qui veulent la
vie présente avec sa parure,
Nous les rétribuerons
exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n’ont
rien, dans l’au-delà, que le Feu. Ce qu’ils auront fait
ici-bas sera un échec,
et sera vain ce qu’ils
auront œuvré.  » (Coran,11:15-16)
et : « Quiconque désire [la vie] immédiate. Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons, à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons l’Enfer où il brûlera méprisé et repoussé. Et ceux qui recherchent l’au-delà et fournissent les efforts qui y mènent, tout en étant croyants…
alors l’effort
de ceux-là sera reconnu.

Nous
accordons abondamment à tous,
ceux-ci comme ceux-là, des dons de ton Seigneur. Et les
dons de ton Seigneur ne sont refusés [à
personne].
 » (Coran,17:18-20)
Selon
un hadith authentique, le Prophète
(Bénédiction
et salut soient sur lui) a affirmé
qu’Allah
Très-haut
a dit: « Je suis l’Associé
qui
se passe le mieux de l’association.
Quiconque M’associe à
un
autre dans une oeuvre, Je Me démarque
de lui et de son oeuvre. »

Le pèlerin
doit se choisir de bons compagnons issus des partisans de la piété, de la crainte et
des connaissances religieuses. Il faut qu’il se méfie de la compagnie des stupides et pervers. Le pèlerin doit apprendre
tous les rites à faire dans son pèlerinage mineur ou
majeur de manière
à en avoir une bonne maitrise et chercher à comprendre tout aspect qui lui paraitrait ambigu. Car il doit
être bien au fait de
tout cela.

Quand il s’installe sur sa monture ou a bord de son véhicule ou avion ou d’autres moyens  de locomotion, on lui
recommande de prononcer le nom d’Allah, de Le louer et de dire Allah akbar
trois fois avant de dire: « afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu’ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez
le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez: «Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n’étions pas capables de
les dominer.  C’est vers notre
Seigneur que nous retournerons». 
(Coran,43:13-14) et: « Seigneur, je Te demande dans mon voyage que voici la piété et la crainte et l’ouvre que Tu agrées. Seigneur, facilite moi ce voyage et allège moi sa longueur .
Seigneur, Tu est le Meilleur compagnon de voyage, le Meilleur gardien de la
famille pendant notre absence.Seigneur, nous sollicitions
Ta protection contre la dureté du voyage, l’accablement qui se
reflète sur le visage et
le retour malheureux  auprès
de la famille et des biens. » Car cette prière est sûrement reçue du Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui). Le hadith est cité par Mouslim d’après un hadith d’Ibn Omar (P.A.a)

Au cours de son voyage, le pèlerin doit recourir fréquemment au d’hier, à la demande de pardon , à l’invocation, à la manifestation de l’humilité, à la récitation
du Coran et à sa méditation. Il doit
veiller à l’accomplissement
des prières
en groupe et préserver sa langue du bavardage ,  des inanités  et des plaisanteries superflues. Il faut
qu’il s’abstienne
encore du mensonge, de la médisance,
du colportage, et de la moquerie envers ses compagnons et  ses coreligionnaires. Il
convient qu’il
fasse du bien à ses compagnons, éviter de les nuire,
leur ordonne le bien et leur interdise le blâmable à travers de deux sermons et dans la mesure de son possible. » Extrait
des fatwas de son éminence
Cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder
Sa miséricorde)

 

Related Posts

  • No Related Posts