W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

Elle souffre d’obsessions et se demande si les ulémas peuvent, eux aussi, être sous l’emprise d’obsessions?

 

Louanges à Allah

les obsessions proviennent de stratagèmes
de Satan, le mauvais conseiller furtif qui œuvre inlassablement pour  souffler le
mal dans les poitrines des hommes et s’efforcer à compromettre la foi et la vie
profane des fidèles. C’est une situation générale que connaissent tous les
fidèles en dépit de la variation du niveau de succès que Satan enregistre
auprès de chacun à travers les obsessions qu’il leur souffle. Il réussit peu
chez certains et beaucoup chez d’autres car les uns lui résistent au point de
le mettre en fuite tandis que d’autres se soumettent et capitulent.

Mouslim a
rapporté dans son Sahih (2814) d’après Abdoullah ibn Massoud (P.A.a)
selon lequel le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:

– «Chacun
de vous a un compagnon issu des djinns.»

-«Même
toi, ô Messager d’Allah?»

-«Même
moi. Toutes fois , Allah m’a aidé contre lui de sorte
qu’il se soit converti. Aussi ne m’ordonne-t-il que du bien.»

An-Nawawi
(Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: «Les expressions fa aslamou ou fa aslama
résultant de deux vocalisations figurent dans deux versions bien répandues.
Celui qui choisit la première vocalisation donne à la phase le sens suivant: je
suis sauvé de son mal et de sa tentation. Celui qui préfère la deuxième
vocalisation donne à la phrase le sens suivant: le compagnons djinn s’est  convertit à l’islam et est devenu un croyant
qui ne m’ordonne que du bien.

Une
divergence oppose les ulémas à propos des deux options. Selon al-Khattabi, ce qui est justement choisi c’est la première
vocalisation tandis qu’al-Qadi Iyadh
soutient la deuxième vocalisation parce que le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) dit: «Il ne m’ordonne que du bien.» Ceux qui soutiennent la
deuxième vocalisation donne à la phrase deux explications. Pour les uns, elle
signifie: il s’est soumis et s’est rendu. Le terme cité ailleurs que dans le Sahih de Mouslim le confirme
clairement. Pour les autres, la phrase signifie: il est devenu musulman, ce qui
est plus évident.

Al-Qadi (Iyadh) dit: «Sachez que la communauté tout entière est
unanime à soutenir que le  Prophète
(Bénédiction et salut soient sur lui) a bénéficié d’une protection contre
Satan  couvrant son corps, sa langue et
ses pensées. Le hadith ci-dessus cité véhicule un avertissement contre la
tentation, les intriques et les efforts pour égarer, entrepris  par le compagnon (djinns). Il (le Prophète )  nous
apprend que ce compagnon est là à nos côtés afin que nous nous  méfions de lui dans la mesure du possible.»
Extrait de charh Mouslim
(17/292).

Les
efforts déployés par Satan pour plonger le fidèle dans des obsessions et
s’imposer à lui s’intensifient quand il s’apprête à s’adonner à une pratique
cultuelle, notamment la prière. C’est pourquoi, quand on a dit à Ibn Abbas (P.A.a) que le Juifs prétendent qu’ils ne sont pas en butte
à des obsessions pendant leurs prières, il dit:«Qu’est-ce que Satan aurait à
faire avec un cœur foutu?!» Al-Wabil as-Sayyib (40).

Vous ne
devriez pas vous préoccuper de la question de savoir si Satan a inspiré des
obsessions à Untel et à Untel. Vous devriez plutôt vous efforcer à vous mettre
à l’abri des stratagèmes, ruses et tentatives de domination venues de Satan.
Voir à propos du remède appliqué aux obsessions la réponse donnée à la question n°
62839 et la réponse donnée à la question n°
39684.

Allah
le sait mieux

 

Related Posts

  • No Related Posts