W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

Il lui dit : « tu es répudiée » dans l’intention de l’intimider

 

Louanges
à Allah

Premièrement, le
fait pour un époux
de dire à son épouse:
« tu
es répudiée. » constitue
une répudiation
claire qui n’a pas besoin d’aucune
intention. On n’accepte
pas votre allégation
selon laquelle vous entendiez l’intimider ou la
menacer. La répudiation
était devenue
effective dès que
vous lui avez dit: «  tu
es répudiée » Votre
intention ne compte pas du moment que vous compreniez le
sens de vos propos. Si un homme endormi ou distrait prononçait
la répudiation
involontairement, la répudiation
ainsi prononcée ne
compterait pas. Il en serait de même si
un non-arabe utilisait le terme tallaaq sans
en comprendre le sens, il n’aurait pas répudié sa
femme. Quand on le prononce délibérément et
en connaissance de cause, la répudiation
dévient effective même si
on ne voulait pas aller jusque là.

Dans al-fourouq (3/163), al-Qarafi écrit: «Chaque
fois que les jurisconsultes affirment 
que l’existence
de  l’intention
est une condition d’applicabilité des
formules claires, ils entendent par là le
fait pour le locuteur de nourrir l’intention dès le
départ. C’est
pour exclure le lapsus comme l’emploi du terme taaliq pour
appeler sa
femme dont le nom est Taariq.
Dire yaa taaliq au
lieu de yaa taariq est un
pur lapsus qui n’entraine aucune
contrainte parce que non voulu.Quand ils
disent  que l’intention
n’est
pas une condition d’applicabilité en
cas d’emploi
d’une
expression claire, ils entendent parler du cas où le
locuteur entend dès le
début prononcer la répudiation.
En effet, dans un tel cas, l’existence de l’intention
n’est
pas une condition de l’effectivité de la
répudiation, à l’avis
de tous. C’est
un parfait euphémisme
que d’employer
une telle expression pour prononcer la répudiation.» Si
vous avez repris votre femme après une
première répudiation
avant d’en
prononcer une seconde , cela
compte pour deux  répudiations
de votre part. Ceci concerne lac répudiation verbale. Quant à celle
écrite, elle ne
devient pas effective en l’absence de l’intention
de la considérer
comme telle car écrire la répudiation  l’exprime mais ne
revient pas à la
prononcer. Voir la 
question

72291
.

Quant
au fait de  dire:
« si tu ne m’écoutes
pas, je te répudierai. »
c’est
une menace qui porte sur l’avenir. Si vous l’exécutez , cela
devient une répudiation.
Autrement, elle reste une simple  menace .

 Deuxièmement,
la répudiation
prononcée en
cas de colère  est parfois effective  parfois non effective. Il y a aussi des cas
controversés. Le
jugement dépend
du degré
d’intensité
de  la colère.
Nous l’avons
déjà
expliqué
dans
le cadre de la réponse donnée
à
la
question
n°22034 et
la réponse donnée
à
la
question
n°45174. Pour tout résumer à propos
de la colère,
disons que quand celle-ci empêche l’individu
de se maîtriser ,
celui qu’elle
domine ne peut pas prononcer une répudiation
valable. C’est
encore le cas de toute forte colère, si, sans
elle, l’intéressé ne répudierait pas.
Voilà l’avis
choisi par les  ulémas.Cela dit,
si vous aviez prononcé la répudiation en
cas d’une
forte colère  sans laquelle vous ne l’auriez
pas fait, la répudiation
n’est
pas effective. S’il s’agit
d’un emportement habituel
chez vous, votre répudiation
et effective.

Nous
vous conseillons de vous rendre personnellement au tribunal
religieux de votre localité. Si
cela s’avère
impossible, présentez -vous à un
mufti de votre lieu de résidence
et expliquez lui ce que vous avez dit et fait afin qu’il
puisse vous répondre
exhaustivement en connaissance  de cause.
Si vous pouviez y aller en compagnie de  votre épouse,
ce serait mieux.

Allah
le sait mieux.

 

Related Posts

  • No Related Posts