W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

Les conditions de validité de la circumambulation et ses aspects obligatoires

 

Louanges à Allah

Les ulémas ont mentionné un certain nombre de conditions
déterminant la validité de la crircumambulation à faire autour de la Kaaba. Les voici:

   1.    Etre musulman. Cette condition est l’objet du consensus
des ulémas. Un infidèle ne peut pas entreprendre justement la
circumambulation car celle-ci est un acte cultuel. Or un tel acte ne saurait être accepté de la part d’un mécréant.

   2.    Etre sain d’esprit selon la
doctrine des hanafites et des hanbalites, contrairement aux malikites et chafiites. Les
derniers se fondent sur l’assimilation de l’acte à celui accompli par un
enfant non capable de discernement si son tuteur accompagnateur en formule l’intention à sa place.

   3.    L’existence d’une intention. Condition admis par consensus par les ulémas, compte tenu de
la parole du Prophète « Les actes dépendent des intentions qui les dictent. Chacun sera rétribué en fonction de ses
intentions. » (Rapporté par al-Bokkhari,1) et par Mouslim,1907).

   4.    La couverture des parties intimes du corps. Si quelqu’un faisait la circumabulaton tout nu,
l’acte ne serait pas
valide car le Prophète
(Bénédiction et salut
soient sur lui) avait donné l’ordre de proclamer au
cours du pèlerinage
ceci: « A
partir de cette année
(l’an IX), personne ne
fera la circumambulation en étant nu. » (rapporté par al-Bokhari,369 et par Mouslim,1347). Commentant ce hadith,
cheikh Ibn Outhaymine dit: « Si
on fait la circumambulation tout en étant nu, l’acte
ne serait pas valide parce qu’interdit. En tant que tel, il entre dans le champs d’application de la
parole du Prophète (Bénédiction et salut soient
sur lui): « Quiconque accomplit une oeuvre non
conforme à un notre ordre la
verra rejeter. » Extrait de ach-charh al-moumti’7/257.

   5.    Avoir fait ses ablutions. Cette condition a
déjà été abordée en détail dans le cadre de la réponse donnée à la
question n°
34695.

   6.    La propreté du corps et des vêtements selon la
majorité des ulémas. La divergence d’avis sur cette question a déjà été expliquée dans le cadre de la réponse donnée à la
question n°
136742.

   7.    Faire sept tours de la Kaaba. Si un seul en
manque, l’acte
resterait inachevé. An-Nawawi dit: « Une
des conditions de la circumambulation consiste à la porter à sept tours en commençant depuis la Pierre noire. Si un seul pas manque à un tour, il ne comptera pas. Que l’auteur de l’acte reste dans La Mecque ou soit déjà rentré chez lui. Ce
manquement ne peut être
réparé ni par un sacrifice animal ni par rien d’autre. » Extrait d’al-Madjmou 8/21.

   8.    Laisser la Maison à sa gauche car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui)
la laissait à gauche et il a dit: « Réglez vos actes en pèlerinage sur les
miens. » (Rapporté par Mouslim,1297 à partir d’un hadith de Djaber).

   9.    Faire de sorte à tourner complètement autour de la Maison sans passer dans l’enclos pour
raccourcir un tour car celui agit ainsi aura fait un acte invalide. Voir la réponse donnée à la
question n°
46597.

   10.  Faire la circumambulation à pied si on peut le faire. C’est l’avis de la majorité des ulémas, à l’exception
des chafiites.

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « Il me semble qu’il n’est
pas permis de faire la circumambulation sur une monture qu’il s’agisse
d’un chameau ou sur les épaules d’une personne ou à bord d’une chaise roulante sauf en cas de contrainte  due à une maladie, à l’âge
ou à une insupportable  bousculade. Si certains peuvent résister à celle-ci, d’autres ne peuvent pas le faire. Toujours est-il qu’en cas d’excuse, on peut se faire
transporter. Autrement, cela n’est pas permis. » Extrait
de charh kitab
al-hadj
du Salih d’al-Boukhari,1/83 selon la numérotation de la
librairie chamila

          11.
Veiller à la succession
ininterrompue des tours. Nous avons déjà développé cet aspect dans la réponse donnée à la
question n°219227

          12. Faire les
tours à l’intérieur de la mosquée car le devoir du
musulman est de tourner autour de la Maison. S’il faisait les tours à l’extérieur de la mosquée, il aurait tourné autour de la mosquée mais pas autour de la Maison. A ce propos, cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde) affirme que
les ulémas ont dit: « La circumambulation n’est valide qu’à condition de se faire à l’intérieur de la mosquée sacrée. Si quelqu’un le fait en dehors
de la mosquée
, son acte ne lui suffirait pas. Si, par exemple, on voulait faire le tour de
la mosquée
de l’extérieur, cela ne
suffirait pas car on aurait fait le tour de la mosquée au lieu de faire le
tour de la Kaaba. Quant à ceux qui font la circuambulation à l’intérieur de la mosquée , qu’ils passent en bas ou
en haut, leur acte suffit. Toutefois, il faut mettre en garde ceux qui incluent
dans leur circumambulaton le parcours entre Safa et Marwa; qu’il passe au-rez-de
chaussée ou à l’étage
car ce lieu ne fait pas partie de l’aire de la circumambulation. » Extrait
du tafsir de la sourate al-Baqarah (2/49)

          13.Commencer
la circumambulation au niveau de la Pierre noire. L’acte serait incomplet
et invalide, si on le commence à partir de la porte de
la Kaaba. A ce propos, Ibn Outhaymine dit: « Certains commencent
leur circumambulation à partir de la porte de
la Kaaba au lieu de la Pierre noire. Celui qui prend la première option et poursuit
sa circumambulation jusqu’à sa fin ne sera pas
considéré comme l’auteur d’une circumambulation complète car Allah Très-haut a dit: « Qu’ils tournent autour
de la Maison antique. » Le
Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) avait commencé sa circuambulation au niveau de la Pierre noire et dit aux
gens: « Réglez vos actes en pèlerinage sur les
miennes. Si quelqu’un
commence au niveau de la porte de la Kaaba ou avant d’arriver au niveau de
la Pierre , puisse-t-il s’en
écarter de peu, le
tour ainsi commencé ne compterait pas
parce qu’incomplet.
Et l’intéressé doit le remplacer par un autre, s’il s’en
souvient peu après.
Sinon, qu’il
reprenne complètement le tour. » Extrait
de Madjmou al-fatawaa 22/404.

Voilà les conditions qui déterminent la validité de la circumambulation.
          Quant aux devoirs liés à la circumambulation,
des ulémas citent la nécessité d’accomplir deux rakaa au sortir de la circumambulation. Mais ce qui est juste
est que c’est
une sunna recommandée
selon les écoles
chafiite et hanbalite. A ce propos, Cheikh Ibn Baz
(Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit des deux rakaa à faire suite à la circumambuation: « On n’est tenu de les
accomplir derrière
la station d’Abraham
car il suffit de le faire dans un endroit quelconque du sanctuaire. Si on les
oublie, cela ne représente
aucun inconvénient
car l’acte est une sunna
pas une obligation. » Extrait
de Madjmou fatawa
Cheikh Ibn Baz 17/228.

Quant au reste de ce que les ulémas qualifient d’obligations, il est
inclus dans les conditions déjà mentionnées. Il est vrai
toutefois que certains ulémas n’en
font pas des obligations mais des conditions. Voir la recherche intitulée les conditions
de la circumambulation
par docteur Abdoullah az-Zahim publiée dans la revue des recherches islamiques n° 53 et une autre
recherche du même
auteur intitulée les
obligations li
ées à la circumambulation publiée dans la même revue n° 58.

Allah le sait mieux.

 

Related Posts

  • No Related Posts