W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Chapitre 28, Al-Qasas (Le récit) (partie 1 de 2)

 

Introduction

 Le
rcit  est une sourate de quatre-vingt-huit versets rvle La Mecque.
Elle tire son nom du vingt-cinquime verset et raconte en dtail lhistoire du
prophte Mose. Son thme principal est le chtiment qui attend ceux qui se
montrent arrogants et rpandent la corruption sur terre. Cette sourate et les
deux qui la prcdent racontent elles trois lhistoire complte de Mose. Le
polythisme y est condamn et Dieu rappelle au prophte Mohammed (que la paix
et les bndictions de Dieu soient sur lui) quil ne peut amener lui-mme les
gens croire, mais quil doit demeurer constant dans sa mission.

Versets 1 21 Le prophte Mose et
Pharaon

Cette sourate souvre sur une
combinaison de lettres, ta, sin et mim. Ce sont trois
lettres faisant partie dun groupe de quatorze lettres, prsentes sous
diverses combinaisons et qui se trouvent au dbut de vingt-neuf sourates du
Coran. Dieu na rien rvl de prcis leur sujet. Tout de suite aprs ces
lettres, Il affirme que le Coran est un livre explicite. Lhistoire de Mose
et de Pharaon est vraie et il ny a aucun doute ce sujet. Pharaon stait rig en
despote arrogant et avait divis son peuple en castes distinctes sopprimant
les unes les autres. Il opprimait lune delles en particulier; il tait
vraiment de ceux qui sment la corruption. Mais Dieu voulait favoriser ceux
qui avaient t opprims et faire deux des leaders et les tablir fermement
sur terre et raliser sous les yeux de Pharaon, de Haman et de leurs troupes ce
quils redoutaient tant de leur part.

Alors
Dieu rvla la mre de Mose :  Allaite-le. Et quand tu craindras
pour sa vie, jette-le dans la rivire. Naies nulle crainte et ne tafflige
pas! Nous te le rendrons et ferons de lui (lun) de Nos messagers. 
Cest ainsi quun membre de la famille de Pharaon recueillit cet enfant qui,
plus tard, allait devenir pour eux un ennemi et une source daffliction. La
femme de Pharaon parvint convaincre son mari dadopter le bb et den faire
un membre de la famille.

Le
jour suivant, la mre de Mose se sentait dsempare, mais Dieu lui donna la
force de passer au travers cette preuve. Et elle envoya la sur de Mose senqurir
de ce qui tait arriv son fils. Puis, Dieu fit en sorte quil refuse le sein
de toute nourrice. Alors la sur de Mose dit aux gens de Pharaon quelle
connaissait une femme (sa mre) qui serait en mesure de le nourrir. Cest
ainsi que Dieu le rendit sa mre, afin quelle soit rconforte et quelle ne
safflige plus, et afin quelle sache que la promesse de Dieu est vraie.

Et lorsquil eut atteint sa maturit et
sa pleine vigueur, Dieu lui donna sagesse et savoir. Un jour, il entra dans la
ville et y trouva deux hommes en train de se battre; lun tait de son clan et lappela
au secours contre leur ennemi commun. Alors Mose assna cet ennemi un seul
coup de poing qui lacheva. Puis il se dit que Satan avait certainement
quelque chose y voir et il demanda pardon Dieu. Aprs que Dieu lui eut
pardonn, il dit :  Seigneur! Puisque Tu mas ainsi favoris,
jamais plus je ne soutiendrai les criminels.  Le lendemain matin, il se
trouva en ville quand soudain, celui qui, la veille, lavait appel au secours,
lappela nouveau grands cris. Mose comprit alors quil sagissait dun
fauteur de trouble. Cest alors quun homme vint du bout de la ville en
courant et dit :   Mose! Les notables sont en train de se
concerter ton sujet et ta mort est dj dcide!  Alors Mose senfuit,
craintif et sur le qui-vive et pria Dieu de le sauver des injustes.

Versets 22 43 Retour en gypte

Quand
il arriva au point deau de Madyan, il y trouva un attroupement de gens qui
abreuvaient leurs btes. Il y trouva galement deux femmes qui se tenaient
lcart en retenant leurs troupeaux, car elles craignaient dapprocher le
groupe de bergers. Alors il abreuva les btes pour elles, puis se retira
lombre et dit :  Seigneur! Jai grand besoin de tout le bien que
tu pourrais faire descendre sur moi.  Lune des deux femmes revint alors
pas timides vers lui et lui dit :  Mon pre tappelle auprs
de lui; il aimerait te rcompenser pour avoir abreuv les btes pour
nous. 

Mose se rendit auprs du vieillard (qui
tait en fait le prophte Chouaib) et lui raconta toute son histoire. Ce
dernier le rassura. Alors lune des deux femmes encouragea son pre engager
Mose son service. Il dit :  Je voudrais te marier lune de mes
deux filles que voici, condition que tu travailles mon service pour une
dure de huit ans. Si tu veux en prolonger le dlai jusqu dix, ce sera de
ton propre gr, car je ne veux rien timposer dexcessif.  Mose accepta
daccomplir lun des deux termes.

Puis,
au terme du dlai convenu, Mose se mit en route avec sa famille. Il aperut
un feu du ct du Mont Sina. Il dit aux siens :  Attendez-moi
ici. Jai vu du feu, au loin; peut-tre en rapporterai-je un renseignement ou
du moins un tison pour que vous vous rchauffiez.  Lorsquil y fut
arriv, il entendit une voix lappeler.

La
voix provenait dun arbre:   Mose! Cest Moi, Dieu, le Seigneur des
mondes. Jette ton bton par terre.  Mais quand il vit son bton se
tordre comme un serpent, il se tourna aussitt pour senfuir prcipitamment,
(mais la voix lui dit) :   Mose! Approche, et ne crains rien!
Plonge ta main dans louverture de ta tunique; elle en ressortira dune
blancheur clatante. Voil donc deux preuves de ton Seigneur pour Pharaon et
ses notables. 

 Seigneur, dit Mose, jai tu
un des leurs et je crains quils ne me tuent si je retourne en gypte. Mon
frre Aaron est plus loquent que moi. Envoie-le donc avec moi pour quil
maide confirmer mes propos.  Dieu lui rpondit quil le rendrait plus
fort par son frre, quil ne lui serait fait aucun tort et quil triompherait.

Mais quand Mose se prsenta devant Pharaon
avec des signes vidents, il fut accus de magie et de sorcellerie. Mais Mose
dit :  Mon Seigneur connat mieux que quiconque celui qui est guid et
qui reviendra la Demeure finale.  En vrit, les injustes ne
russiront jamais.  Alors Pharaon demanda Haman de lui riger une tour
pour quil puisse monter jusquau dieu de Mose et traita Mose de menteur. Lui
et ses troupes senflaient dun orgueil dmesur sur cette terre, pensant que
jamais ils ne seraient ramens vers Dieu, un jour. Dieu les saisit donc, lui
et ses soldats, et les jeta la mer. Vois donc quelle a t la fin des
injustes! Ils taient des dirigeants appelant les gens au Feu. Au Jour de la
Rsurrection, ils ne seront point secourus. Dans cette vie, Dieu les a
poursuivis de Sa maldiction tandis quau Jour de la Rsurrection, ils seront
parmi les mpriss. Mose a reu le Livre comme tmoignage clair pour les gens,
ainsi quun guide et une misricorde.

 

Related Posts

  • No Related Posts