W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Chapitre 5, Al-Maidah (La table servie) (partie 1 de 3)

 

Introduction

Cette
sourate parle de la nourriture et dtaille les rgles des aliments licites et
illicites et de la chasse durant le plerinage. Elle parle galement de
lobissance en tant quengagement des croyants envers Dieu. Dieu a galement
accept les engagements des juifs et des chrtiens et cette sourate rappelle
comment ces derniers ont respect ces engagements. Certains passages
rappellent lau-del et mentionnent les avis des messagers de Dieu au sujet du
comportement de leurs communauts. Jsus est mentionn quand ses disciples lui
demandent de prier Dieu pour eux et quil clarifie le fait quil nest pas un
tre divin.

Versets 1-6 Les lois sur les contrats, les
offrandes Dieu, les plerins et les mois sacrs, la nourriture, le bain
rituel, les ablutions et les ablutions sches

Respectez vos engagements.

Il vous est interdit de chasser durant
le plerinage, mais ds que vous avez complt ses rites, vous tes libres
daller chasser. Ne laissez pas votre haine pour un peuple vous inciter
transgresser. Encouragez-vous
les uns les autres aux actes de bienfaisance et la pit et ne vous entraidez
pas dans le pch et la transgression.

Vous
sont interdits comme nourriture la bte trouve morte, le sang, la chair de
porc, lanimal sur lequel on a invoqu un autre nom que celui de Dieu, la bte
morte trangle ou aprs avoir reu un coup violent, celle qui est morte dune
chute ou dun coup de corne, celle quune bte froce a dvore sauf celle
que vous gorgez avant quelle ne soit morte et celle qui a t immole en
offrande aux idoles.

Aujourdhui,
Jai parfait votre religion pour vous et Jai accompli Mon bienfait sur vous.
Et Jai choisi lislam comme religion pour vous. Quiconque est contraint (de
manger des choses illicites), par la faim, sans inclination vers le pch, alors
pour lui, Dieu est Pardonneur et Misricordieux.

La
nourriture des juifs et des chrtiens vous est licite et votre nourriture leur
est galement licite. De mme, leurs femmes vous sont licites, dans la mesure
o vous les pousez et que vous ne les preniez pas comme amantes ou matresses
secrtes.

Dieu ne veut point vous imposer un fardeau,
mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait, afin que vous
soyez reconnaissants.

Versets 7 32 Lalliance de Dieu, Ses
faveurs envers les hommes, Son ordre dappliquer la justice, certaines
conditions pour les Gens du Livre, lexprience de Mose avec les juifs, les
deux fils dAdam et le caractre sacr de lme humaine

La foi est le lien qui unit Dieu et Ses
sujets. Ses sujets promettent davoir la foi ici-bas et Dieu leur garantit Sa
protection, ici-bas et dans lau-del. Ses sujets doivent dmontrer leur
sincrit de deux faons.

Ils doivent dabord suivre avec
constance et assurance la voie de Dieu. En toutes circonstances, ils doivent
se comporter de faon plaire Dieu. Lorsquils observent lunivers qui les
entoure, ils doivent y voir la prsence de Dieu. Lorsquils se regardent
eux-mmes, ils doivent reconnatre quils ne doivent leur existence qu la
grce de Dieu. Sils se mettent en colre, ils doivent le faire pour Dieu. Leur
attention doit constamment tre tourne vers Dieu et leurs craintes doivent
tre lies Dieu. Ils doivent prier et obir Dieu et dpenser dans Son
sentier.

Ensuite, la justice et lhonntet doivent
empreindre leurs relations avec autrui. La justice, cest imposer aux gens le
traitement quils mritent ni plus ni moins sans laisser interfrer ses
dsirs personnels. Ils doivent adhrer la justice mme lorsquelle doit tre
applique leurs ennemis, mme quand des torts ont t commis et quil peut
devenir tentant de se montrer svre.

Jadis,
Dieu a pris un engagement des enfants dIsral. Et Il leur a dsign douze
chefs parmi eux, pour les surveiller et les protger. Dieu sattendait des
enfants dIsral quils accomplissent leurs prires assidment, quils
acquittent la zakat, quils croient en Ses messagers et les aident en cas de
besoin et quils dpensent de leurs biens dans la lutte pour Sa religion. Et ce
nest quaprs quils eurent appliqu ces rgles en tant que communaut quils
mritrent le soutien de Dieu. On natteint le Paradis quen accomplissant de
bonnes uvres et certainement pas sur la base de son appartenance raciale.

Les Gens du Livre se sont gars en
omettant certains enseignements de leur religion et en sadonnant dlibrment
des interprtations errones et diverses altrations de leurs textes. Ils
simposrent galement des restrictions qui navaient point t ordonnes par
Dieu.

Ceux qui considrent quune communaut
particulire est la prfre de Dieu sont dans lerreur. Chaque tre humain
sera rtribu, par Dieu, en fonction de ses actions. Le sort de chacun sera
dcid sur la faon dont il aura rpondu aux preuves de la vie dici-bas. Ni
le Paradis ni lEnfer ne sont dsigns comme le lieu dune communaut en
particulier.

Dieu
envoya Can un corbeau qui se mit gratter la terre pour lui montrer comment
ensevelir le cadavre de son frre. Dieu a dcrt que quiconque tue une
personne, cest comme sil avait tu tous les hommes, car en tuant, il
contrevient au respect du caractre sacr de la vie humaine.

 

 

Related Posts

  • No Related Posts