W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Chapitre 8, Al-Anfal (Le butin de guerre)

 

Introduction

La sourate Le butin
est compose de soixante-quinze versets rvls Mdine, aprs la bataille de
Badr. La quasi-totalit de ces versets sont en fait un long commentaire sur la
premire bataille ayant oppos les croyants aux mcrants de La Mecque. Les
croyants, dont certains furent, au dpart, trs rticents prendre part au
combat, remportrent une clatante victoire, en dpit du fait quils taient
beaucoup moins nombreux que leurs adversaires. Puis, suite la victoire,
certains croyants remirent en question la distribution du butin de guerre, do
le titre de la sourate. Dieu leur rappela que cest grce Lui quils
remportrent la victoire, puis explique en dtail la faon de distribuer le
butin de guerre. La sourate se concentre sur les principes gnraux de paix et
de guerre et en tire des leons morales.

Versets 1 27 Dieu apporte la victoire aux
croyants

Dieu demande au prophte Mohammed (que
la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui) de dire aux croyants que la
distribution du butin de guerre est une chose qui doit tre dcide par Dieu et
Son messager. Le butin est une bndiction de Dieu, ils doivent donc se
montrer attentifs aux rgles de Dieu et Lui obir. La foi des vritables
croyants augmente lorsquils entendent rciter le Coran et ils accomplissent la
prire et dpensent, en charit, de ce que Dieu leur a octroy. Les vritables
croyants occupent une position leve aux yeux de Dieu, reoivent Son pardon et
des provisions en abondance.

Cest au nom de la vrit que les croyants
sortent de leurs demeures pour aller combattre sur le sentier de Dieu. Nombre
dentre eux hsitrent initialement, mais Dieu leur promit la victoire. Et
Dieu voulait, par Ses paroles, faire triompher la vrit et anantir les
mcrants. Il voulait faire triompher la vrit et anantir le faux, en dpit
de laversion quen avaient les coupables. Dieu dit aux croyants :
 Je vais vous aider en vous envoyant un millier danges dferlant les uns
la suite des autres.  Le soir avant le combat, Dieu les enveloppa de
sommeil et fit descendre du ciel une pluie pour les purifier, loigner deux la
souillure du diable et renforcer leurs curs.

Dieu ordonna aux anges de frapper les ennemis
au-dessus du cou et sur les doigts. Cela parce quils staient opposs Dieu
et Son messager et que pour cela, le chtiment est svre. Dieu ordonne aux
croyants de ne pas tourner le dos lennemi, moins que ce ne soit par
tactique de combat, car ceux qui tournent le dos encourent Sa colre. Les
croyants ntaient pas en nombre suffisant pour vaincre lennemi; cest
pourquoi Dieu vint leur secours. Quand le prophte Mohammed lana une
poigne de sable en direction de lennemi, Dieu fit en sorte que cette simple
poigne de sable aveugle les adversaires et remplisse leurs narines. Si les
mcrants ne cessent leurs hostilits, Dieu continuera de soutenir les
croyants.

Versets 28 40 Dieu distingue le bien du
mal

Certains font mine dcouter, mais ils
ncoutent pas. Dieu met en garde les croyants contre la discorde et leur
rappelle comment Il les a soutenus et protgs. Il leur demande de ne pas
trahir Dieu et Son messager. Il leur rappelle que leurs biens et leurs enfants
ne sont quune preuve et quauprs de Dieu se trouve une norme rcompense.
croyants, craignez Dieu et Il vous accordera la facult de discerner entre le
bien et le mal, vous effacera vos mfaits et vous pardonnera. Les mcrants
avaient planifi de kidnapper le Messager ou de le tuer, mais Dieu avait aussi
Son plan. Aprs avoir entendu la rvlation de Dieu, les mcrants sen
moqurent et prtendirent tre capables de prononcer des paroles semblables,
tout en affirmant que le Coran ntait quun ramassis de vieilles lgendes.
Ils dirent mme :   Dieu! Si cela est vraiment la vrit provenant
de Toi, alors fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou envoies-nous un
douloureux chtiment.  Mais Dieu nallait pas les chtier alors que les
croyants se trouvaient parmi eux, pas plus quIl nallait les chtier alors
quils demandaient pardon.

 

Mais quelle excuse ont-ils pour que Dieu ne
les chtie pas, alors quils empchent Ses serviteurs daccder au Lieu Sacr
dadoration, bien quils nen soient pas les gardiens. Et leurs prires auprs
de la Kabah ne sont que sifflements et battements de mains. Ils dpensent de
leurs biens pour empcher les gens daccder au sentier de Dieu. Puis, ils
seront vaincus et tous ceux qui ne croient pas seront rassembls dans lEnfer
afin que Dieu distingue les mauvais des bons. Les mauvais, Il les empilera les
uns sur les autres pour en faire un amoncellement quIl jettera dans lEnfer. Dieu
demande au Prophte de dire aux mcrants que sils cessent de perscuter les
croyants, on leur pardonnera ce quils ont commis dans le pass. Mais sils
rcidivent, Dieu sera du ct des croyants et le combat se poursuivra jusqu
ce quil ny ait plus de perscution et que le culte tout entier soit rendu
Dieu exclusivement.

Un cinquime du butin appartient Dieu
et Son messager, la famille de ce dernier, aux orphelins, aux pauvres et
aux voyageurs sans domicile fixe. Le reste est divis parmi les combattants.

Versets 42 58 Leons tires de la
bataille de Badr

Rappelez-vous, Badr, quand les deux
armes se rencontrrent. Vous sentiez que vous alliez perdre, mais Dieu tait
de votre ct. En
rve, Dieu avait montr les ennemis peu nombreux Mohammed, car sIl les lui
avait montrs nombreux, musulmans auraient srement faibli et se seraient
disputs propos de laffaire. Et au moment de la rencontre avec lennemi,
lorsquIl les fit paratre peu nombreux aux yeux des croyants et quIl fit
paratre les croyants nombreux aux yeux des mcrants, ctait pour quIl
ralise un ordre dj dcrt.

Dieu dit aux croyants :  Lorsque vous rencontrez une
arme, soyez fermes et invoquez constamment Dieu, afin de russir. Obissez
Dieu et Son messager, et ne vous disputez pas, sinon vous faiblirez et vos
forces vous quitteront. Et ne soyez pas insolents et ne dtournez personne du
sentier de Dieu.  Le diable donne aux mcrants une fausse confiance et,
quand le combat dbute, il les dlaisse, car il craint Dieu.

Si tu voyais comment les anges arrachent
lme des mcrants ! Ils frappent leur visage et leur dos en
disant :  Gotez au chtiment du Feu  cause des actions que
vous avez accomplies de vos propres mains! Certes, les pires btes, aux yeux
de Dieu, sont ceux qui Le rejettent et qui refusent de croire, ceux-l mme
avec lesquels tu as conclu un trait et qui profitent de chaque occasion pour
le rompre, sans aucune crainte de Dieu. Si tu arrives les matriser, durant
la guerre, inflige-leur un chtiment exemplaire afin de semer leffroi chez
ceux qui viennent derrire; peut-tre se souviendront-ils. Et si tu crains une
trahison de la part dun peuple, alors dnonce le pacte que tu as conclu avec
eux de faon franche et loyale. Certes, Dieu naime point les tratres.

Versets 59 75 Les mcrants et les
croyants sont diffrents

Que les mcrants ne croient pas quils
puissent chapper au chtiment; ils ne le pourront certainement pas. croyants,
prparez-vous la guerre. Tout ce que vous dpensez dans le sentier de Dieu
vous sera pleinement rembours et vous ne serez point lss. Et si vos ennemis
inclinent la paix, inclinez vers celle-ci et placez votre confiance en Dieu,
car sils cherchent vous tromper, alors certes, Dieu vous suffira.

Dieu exhorte les croyants au combat.
Il dit :  Sil y a parmi vous vingt croyants qui sont patients, ils
vaincront deux cents mcrants ; et sil y en a cent, ils vaincront mille
mcrants, car ces derniers sont des gens qui ne raisonnent point. Maintenant,
Dieu a allg votre fardeau, car Il sait quil y en vous une certaine faiblesse. 
Et il ne sied pas aux croyants de faire des gens prisonniers avant davoir
triomph et vaincu lennemi.

Certes, ceux qui ont cru, qui ont quitt leur
demeure et lutt avec leurs biens et leur vie pour la cause de Dieu, ainsi que
ceux qui leur ont donn refuge et port secours, ceux-l sont allis et
protecteurs les uns des autres. Quant ceux qui ont cru mais qui nont pas
quitt leur demeure, vous ntes pas en devoir de les protger tant quils
nauront pas migr leur tour. Ceux qui ne croient pas sont protecteurs les
uns des autres. Si vous-mmes nagissez pas ainsi, en vous protgeant les uns
les autres, il y aura, sur terre, une grande confusion et beaucoup de
corruption. Les croyants sont frres les uns des autres, mais ceux avec qui
vous partagez des liens sanguins ont plus de droits que les autres votre
hritage.

 

 

Related Posts

  • No Related Posts