W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Chapitre 91, Ash-Shams (Le soleil)

 

Introduction

Le Soleil (ash-Shams) est la
quatre-vingt-onzime sourate du Coran. Elle fait partie des courtes sourates que
lon retrouve la fin du Coran et qui ont presque toutes t rvles La
Mecque, au dbut de la mission prophtique de Mohammed (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur lui). Dans ces premiers temps de lislam, les
rvlations se concentraient sur limplantation de la foi dans le cur des
croyants et sur les fondements de lislam. Le thme central de cette sourate
est le choix qua ltre humain entre purifier son me ou la corrompre et le
peuple des Thamoud est utilis comme exemple de corruption.

Le titre de cette sourate est tir de
la description du soleil que lon retrouve dans le premier verset. Lorsque
cette sourate est rcite en arabe, elle maintient un rythme musical tout au
long de ses quinze versets. Ces quelques versets abordent une grande vrit,
savoir la nature de ltre humain et sa capacit choisir entre le bien et le
mal et de prendre des dcisions.

Versets 1 10 Succs ou chec

Dieu jure par des phnomnes
clestes : par le soleil et son clat, par la lune, par le jour qui rvle
la lumire du soleil et par la nuit qui le voile. Le fait que Dieu jure par
ces corps clestes leur donne une certaine importance et attire notre attention
sur leur nature extraordinaire et sur la magnificence de Celui qui les a crs.

Le serment souligne la beaut du soleil
quand il se lve, mais aussi sur ses effets sur la terre lorsque le jour se
dvoile. Le fait que nous soyons habitus de voir le soleil fait en sorte que
nous ne portons pas toujours attention sa beaut et son utilit. Ltre
humain a longtemps t fascin par la lune et, lors des nuits de pleine lune,
on peut sentir la majest de Dieu dans lespace qui nous entoure. Quand la
nuit descend sur nous, elle dissimule tout; la nuit attend tranquillement que
la splendeur du soleil revienne rveiller la terre.

Le Coran
appelle souvent les hommes rflchir et mditer sur la nature de lunivers.
Dans la sourate, Dieu continue de jurer par le ciel et par Celui qui la
difi, puis par la terre et Celui qui la tendue. Quand Dieu jure par
ldification du ciel, nous pensons aussitt au ciel que nous voyons au-dessus
de nous, mais nous en connaissons trs peu sur le ciel, plus vaste, qui va
au-del de notre regard, et sur la faon dont il a t cr. Et quand Dieu
fait rfrence la terre, cela nous rappelle que la vie, sur cette plante,
naurait pas t possible si Dieu navait pas cr les lois physiques et
naturelles qui sont ncessaires son maintien.

Dieu jure ensuite par lme et Celui
qui la parfaite et qui la rendue apte juger de ce qui est bien et de ce qui
est mal. Ltre humain est lune des merveilles les plus remarquables, car
Dieu a faonn et insuffl chaque tre humain avec la connaissance du bien et
du mal et la capacit de choisir entre les deux. Ltre humain possde cette capacit,
galement, de dterminer sa propre ligne de conduite et il est donc responsable
de tous les choix quil fait. Ceux qui font les bons choix connatront le
succs, tandis que ceux qui dcident de corrompre leur me connatront
lchec. Dieu, de Son ct, ne laisse pas les tres humains errer aveuglment.
Cest pourquoi Il a rvl des messages clairs pour quiconque cherche
emprunter la bonne voie.

 

Versets 11 15 Le peuple des Thamoud

Dans ces versets, Dieu utilise un
vnement historique pour expliquer les versets prcdents. Une avec cruaut
pleine darrogance, la tribu des Thamoud a rejet le prophte Saleh, le
traitant de menteur. Lorsque le plus misrable dentre eux se leva pour tuer
la chamelle envoye comme signe par Dieu, le prophte Saleh lui dit que ctait
la chamelle de Dieu et lui demanda de la laisser tranquille et de la laisser
boire. Mais il lignora et la tua, sans mme penser aux consquences de son
acte. Cest alors que Dieu chtia ce peuple de mcrants et rasa leurs
demeures.

Dieu ne craint jamais les consquences
de quoi que ce soit. Il ne peut tre compar aux rois et aux leaders qui,
lorsquils dcident dagir contre un peuple, doivent aussi considrer les
consquences qui pourraient en dcouler. Le pouvoir de Dieu est suprme. Les
tres humains, pour leur part, devraient craindre les consquences de leurs
actions, car le Jour du Jugement est plus proche quils ne croient et chacun
devra rpondre de ses choix et de ses dcisions Dieu. Dieu ne rend de
comptes personne, mais Ses serviteurs seront certainement interrogs.

Cette sourate tablit un lien entre
lme humaine et les phnomnes clestes. Le soleil se lve, la lune apparat,
la lumire du jour rvle la terre dans toute sa splendeur et la nuit couvre et
dissimule. Cest un cycle constant, qui se rpte sans arrt. Les lois de
Dieu qui dterminent le succs ou lchec sont elles aussi constantes. Il planifie
sagement, tablit un temps pour chaque chose et une raison dtre chaque
action.

 

Related Posts

  • No Related Posts