W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Leçons tirées de l’histoire de la mère de Moïse

 

Cet article rappelle lhistoire de la mre de Mose (que la paix et
les bndictions de Dieu soient sur lui), lorsquelle seffora de sauver son
nouveau-n dune mort imminente. Il se concentre sur les versets de la sourate
28, intitule Al-Qasas, mme si lhistoire de Mose est mentionne dans
dautres versets galement.

Alors Nous rvlmes la mre de Mose :
 Allaite-le. Et quand tu craindras pour sa vie, jette-le dans la
rivire. Naies nulle crainte et ne tafflige pas! Nous te le rendrons et
ferons de lui (lun) de Nos messagers.  Cest ainsi que la famille de
Pharaon recueillit (cet enfant) qui, plus tard, allait devenir pour eux un
ennemi et une source daffliction. Certes, Pharaon, Haman et leurs troupes
taient dimpnitents pcheurs. La femme de Pharaon dit :  (Cet
enfant) sera une consolation pour moi et pour toi. Ne le tue pas; il pourrait
nous tre utile ou peut-tre le prendrons-nous pour fils.  Ils ne
pressentaient rien [de ce qui allait advenir]. Et le cur de la mre de Mose
devint vide, au point o peu sen fallut quelle ne divulgut tout; mais Nous
renformes son cur pour quelle reste du nombre des croyants. Et elle dit
la sur (de Mose) :  Suis-le! . Alors cette dernire observa
[son frre] de loin sans quils ne sen rendent compte. Puis, Nous fmes en
sorte quil refuse le sein de toute nourrice. Alors (la sur de Mose) dit
[aux gens de Pharaon] :  Puis-je vous indiquer une famille qui sen
chargera pour vous et prendra soin de lui?  Cest ainsi que Nous le
rendmes sa mre, afin quelle soit rconforte et quelle ne safflige plus,
et afin quelle sache que la promesse de Dieu est vraie. Mais la plupart
dentre eux ne savent pas.  (Coran 28:7-13)

Pharaon avait vu, en rve, quun enfant,
parmi les esclaves (i.e. parmi les Enfants dIsral), allait slever et le
renverser. Cest alors quil ordonna que lon tue tous les enfants mles parmi
les Enfants dIsral. Cest cette poque que Mose naquit. Mais Dieu avait
dj dcid que cet enfant serait miraculeusement sauv. Cest ainsi quIl
envoya ses ordres la mre de Mose.

Premire leon : Obir Dieu et
avoir confiance en Sa promesse

Dieu commande deux choses la mre de
Mose : allaite-le et dpose-le dans un panier, que tu mettras la
rivire. Il lui donne deux conseils: naies nulle crainte et ne tafflige pas
(il te sera rendu et Nous en ferons un messager). Des deux commandements, lun
est sens (allaite-le), tandis que lautre semble navoir aucun sens (jette le
nouveau-n la rivire!). Mais la mre de Mose na pas fait la difficile et
choisi de nobir qu un seul des deux commandements. Elle obit son
Seigneur, tout en tant apprhensive (ce qui est normal), et cest pourquoi Il lui
donna deux conseils et lui fit deux promesses encourageantes. La leon que
nous tirons de cette situation, cest quen dpit des apparences, dans les
situations difficiles, obir Dieu est toujours la chose faire, mme si a
peut sembler trange ou contre-intuitif. Il faut savoir prendre les bonnes
dcisions en respectant les commandements de Dieu et tre convaincu, au fond de
soi, que si lon obit Dieu, on na rien craindre et aucune raison de
sattrister, car la promesse de Dieu est toujours vraie.

Deuxime leon: des profondeurs de lobscurit, Dieu peut faire merger la
lumire

Nul doute que les mres des garons
perscuts par Pharaon firent de nombreuses invocations, Dieu, Lui demandant
de dtruire ce tyran. Cest ainsi que Dieu fit en sorte que le garon qui
allait mener Pharaon sa perte se retrouve dans sa propre maison. Dune
forteresse de mcrants (la maison de Pharaon), Dieu fit jaillir la lumire (le
prophte Mose). Dieu protgea Mose et quand Dieu protge quelquun, nul ne
peut latteindre, peu importe quel point il essaie. Dieu fit en sorte que
lpouse de Pharaon, Assiyah, tombe en amour avec cet enfant  abandonn 
et ladopte. Dieu rpondit ainsi aux invocations des milliers de mres lses
par Pharaon. Ses plans sont uniques et se situent souvent au-del de notre
comprhension. Quiconque se retrouve dans une situation dsespre doit se
souvenir que Dieu peut faire jaillir la lumire de nimporte o.

Troisime leon: Quand le doute vous assaille, gardez confiance en Dieu

Le cur de la mre de Mose tait
meurtri, comme laurait t le cur de nimporte quelle mre. Elle fut
dailleurs sur le point de tout rvler pour avoir ne serait-ce quune dernire
chance de voir son enfant. Mais se ressaisissant, elle choisit plutt
denvoyer sa fille suivre discrtement le panier descendant la rivire. La
sur de Mose, Mariam, vit le panier se rendre directement dans la fosse aux lions,
cest–dire jusquau palais de Pharaon! Elle sapprocha pour voir ce quil
adviendrait de son frre et entendit dire quune fois recueilli, Mose pleurait
en perdre le souffle sous leffet de la faim, mais quil refusait toutes les
nourrices qui tentaient de lallaiter. Elle alla frapper la porte du palais
et proposa les services de sa mre. Cest ainsi que, grce la confiance
quelle avait place en Dieu, son enfant lui fut remis.

Quatrime leon: Non seulement Dieu
respecte-t-Il Ses promesses, mais Il donne encore davantage

Dieu promit la mre de Mose quelle
serait runie avec son fils. Il lui donna deux commandements, quelle
respecta. Et, par Sa misricorde et Sa gnrosit, Il lui rendit son enfant.
Ainsi, plutt que de passer sa vie cacher son fils pour quil ne soit pas
tu, ils se trouvrent, son enfant et elle, protgs par ces mmes gens qui
cherchaient initialement leur nuire. De plus, elle tait maintenant une
employe du palais royal et tait paye pour faire ce quil lui tait tout
naturel de faire, i.e. prendre soin de son fils. Non seulement Dieu remplit-Il
Sa promesse, mais il lui donna encore plus. Comme Il le dit, dans le
Coran :  Et quiconque observe strictement ses devoirs envers Dieu,
Dieu lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par des moyens
quil ne souponnait pas. Et quiconque place sa confiance en Dieu, Dieu lui
suffit. 
(Coran 65:2-3)

 

Related Posts

  • No Related Posts