W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: L’éthique commerciale en islam (partie 2/2) : L’intérêt et autres pratiques prohibées

 

Quest-ce que lintrt?

Lthique
commerciale, en islam, inclut linterdiction de lintrt (riba, en
arabe) sous toutes ses formes. Cela a dailleurs souvent valu lislam le
qualificatif de religion rtrograde. Mais, comme nous le verrons, linterdiction
de lintrt est aussi pertinente, de nos jours, quelle ltait lorsque Dieu a
confirm Son aversion pour cette pratique conue pour voler de largent ceux
qui peuvent le moins se permettre den perdre.

Dans les pays occidentaux, lusure est
dfinie comme une pratique consistant prter de largent des taux dintrt
draisonnables, qui dpassent habituellement les taux lgaux. Cest vu comme
une pratique immorale et contraire lthique qui ne fait quenrichir le
prteur. lorigine, cependant, lusure ne signifiait que lintrt sous toutes
ses formes et lislam utilise toujours cette dfinition.

En islam, lintrt (lusure) est connu
sous le nom de riba, mot qui signifie excs, en loi islamique, et qui
fait rfrence tout argent pay ou reu en plus du remboursement dun prt ou
en change dune commodit. Selon lislam, lusure est un pch grave.
Charger des intrts quiconque est interdit. Il faut galement souligner que
lusure (riba), en islam, inclut aussi des pratiques telles que
lchange simultan de biens qui ne sont pas de la mme valeur ou en mme
quantit.

Dieu connat parfaitement ltre humain
et a tabli, dans le Coran et dans les enseignements du prophte Mohammed (que
la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui), les meilleures faons de
faire des affaires, incluant la meilleure faon de prter de largent. La
bonne faon de prter de largent consiste faire preuve de bont envers un
autre tre humain et cest pourquoi cela ninclut pas le fait de lui charger
des intrts sur le prt quon lui fait.

 Dieu a permis le commerce mais
interdit lintrt (riba)  (Coran 2:275)

  vous qui croyez!
Craignez Dieu et laissez tomber ce qui vous est d de lintrt, si vous tes
(vraiment) croyants. 
(Coran 2:278)

Pourquoi lintrt est-il interdit?

Lislam interdit lintrt sous toutes
ses formes cause du tort quil cause aux individus et la socit dans son
ensemble. Lintrt provoque une distribution ingale de la richesse et des
ressources et largit le gouffre entre les riches et les pauvres. Il concentre
la richesse entre les mains dune poigne dindividus et de socits et nest
point utilis pour le bien gnral de la communaut. Le prophte Mohammed a
maudit celui qui consomme lintrt, celui qui le paie, celui qui le met par
crit et ceux qui se portent tmoins dun contrat avec intrts et les a tous
inclus dans le pch qui est commis.[1]

Une socit islamique est fonde sur la
fraternit, lempathie, la bont et la justice. Alors si une personne a besoin
dargent ou dun prt, quiconque possde suffisamment dargent devrait rpondre
ce besoin afin dassurer la cohsion de la communaut et par amour pour
Dieu. Lislam juge svrement ceux qui sont impliqus dans des transactions
avec intrts, car ils encouragent un systme bas sur lgosme,
lexploitation et loppression. Dans les socits o le systme bancaire avec
intrts est la norme, les riches sont rarement enclins aider les pauvres;
ils sont le plus souvent proccups par leurs propres dsirs. Et ceux qui offrent
des prts intrts en dehors du systme bancaire sont considrs comme des
requins parce que trop souvent, ils forcent les dbiteurs les rembourser en
usant de violence et dintimidation.

Autres pratiques commerciales prohibes

Parmi les autres pratiques commerciales
prohibes, on retrouve la tromperie, les jeux dargent et la vente de biens ou
de services illicites. Le terme gharar, en arabe, fait rfrence la
tromperie, lincertitude et au risque. En islam, cest un concept qui est
utilis pour mesurer la lgitimit et qui a trait des ventes ou des
investissements hasardeux ou risqus, aux ventes dcouvert, aux ventes de marchandises
dont la qualit est douteuse, aux jeux dargent et aux contrats qui ne sont pas
rdigs en termes lgaux clairs. Le gharar est interdit cause de
linjustice et de la tromperie qui y sont rattachs. Alors quil sexprimait
contre le fait de vendre des oiseaux encore dans le ciel, des poissons encore
dans la mer ou encore un veau toujours dans le ventre de sa mre, on interrogea
le prophte Mohammed savoir sil est permis de vendre quelque chose qui nest
pas encore en notre possession. Il rpondit :  Ne vendez rien qui
ne soit dj avec vous. [2]

Parmi les autres pratiques commerciales
prohibes, on retrouve la tromperie, les jeux dargent et la vente de biens ou
de services illicites. Le terme gharar, en arabe, fait rfrence la
tromperie, lincertitude et au risque. En islam, cest un concept qui est
utilis pour mesurer la lgitimit et qui a trait des ventes ou des
investissements hasardeux ou risqus, aux ventes dcouvert, aux ventes de
marchandises dont la qualit est douteuse, aux jeux dargent et aux contrats
qui ne sont pas rdigs en termes lgaux clairs. Le gharar est interdit
cause de linjustice et de la tromperie qui y sont rattachs. Alors quil
sexprimait contre le fait de vendre des oiseaux encore dans le ciel, des
poissons encore dans la mer ou encore un veau toujours dans le ventre de sa
mre, on interrogea le prophte Mohammed savoir sil est permis de vendre
quelque chose qui nest pas encore en notre possession. Il rpondit :
 Ne vendez rien qui ne soit dj avec vous. 

Tous les jeux de hasard sont galement
interdits, car ils crent de linimiti entre les gens. Le commerce (achat ou
vente) de biens et services jugs illicites par lislam sont galement
interdits. Cela inclut, sans sy limiter, le porc, lalcool et les drogues, de
mme que tout objet li dautres cultes et lidoltrie.

Dieu et Son messager vous ont
interdit la vente (et la consommation) du vin, de la viande danimaux trouvs
morts, du porc et des idoles.[3]

  vous qui croyez! Les
boissons alcoolises, les jeux de hasard, les autels dresss pour les idoles et
les flches de divination ne sont que des abominations, des uvres de Satan.
loignez-vous-en, si vous tenez la russite. 
(Coran
5:90)

Entreposer des biens en grandes
quantits, et plus particulirement de la nourriture, dans lespoir quils
deviendront rares et quils verront, par consquent, leurs prix augmenter, est
galement une pratique interdite en islam. Le prophte Mohammed a appel ceux
qui se comportent ainsi des pcheurs. Il a dit :  Le commerant qui
entrepose des biens pour en faire augmenter le prix est un pcheur. [4]

Systme bancaire islamique

Le systme bancaire islamique
fonctionne selon les lignes directrices tablies par le Coran et les hadiths du
prophte Mohammed. Depuis les dbuts de lislam et travers le Moyen-ge, le
systme bancaire islamique a t la base sur laquelle sappuyait le monde
financier islamique. Il a probablement influenc certains aspects du systme
bancaire occidental, qui sest dvelopp autour de la Mditerrane. Pour faire
de largent sans avoir recours au systme dintrts, les banques islamiques
utilisent des programmes de participation dans divers fonds. Ainsi, si une
banque islamique prte de largent un commerce, elle ne lui chargera pas
dintrt, mais prendra une part des profits du commerce. Si le commerce nest
pas rentable et fait faillite, la banque aura partag ce risque et ne tirera
pas de profit de son prt.

Jusqu rcemment, les musulmans, qui
vivent dans un monde domin par un systme bancaire bas sur les intrts,
trouvaient difficile de grer leurs finances en respectant les lois de
lislam. De nos jours, cependant, il existe plus de 300 banques islamiques
rparties dans 51 pays.[5]
De plus, certaines banques traditionnelles ont ouvert des succursales
respectant les principes financiers islamiques afin de desservir une clientle
musulmane grandissante.

Il existe donc plus doptions, de nos
jours, pour les musulmans. Et si certains musulmans se sentent confus devant
les choix offerts, il y a des conseillers financiers musulmans pour les guider,
de mme que divers sites internet rputs. Bien comprendre les rgles thiques
commerciales islamiques nous aide prendre des dcisions claires et
conformes aux lois de notre religion.


Note de bas de page:

[1]
Sahih Mouslim

[2]
Abou Daoud

[3]
Sahih Boukhari, Sahih Mouslim

[4]
Sahih Mouslim

[5]
https://www.investopedia.com/terms/i/islamicbanking.asp

 

Related Posts

  • No Related Posts