W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Raphael Narbaez, Jr., pasteur chez les Témoins de Jéhovah, États-Unis (partie 2 de 2)

 

Je travaillais dans la construction et nous
avions un contrat dans ce centre commercial. Ctait le temps des ftes et ils
avaient dispos des kiosques supplmentaires dans les couloirs. Il y avait une
femme dans lun deux et, chaque fois que nous passions devant elle, je disais  Bonjour,
comment allez-vous? . Tout au plus rpondait-elle  bonjour 
du bout des lvres, rien de plus.

Un jour, je lui dis :  Mademoiselle
Vous ne dites jamais rien. Je tenais seulement mexcuser si jai dit quelque
chose qui vous a dplu. 

Elle me rpondit :  Non, cest que,
voyez-vous, je suis musulmane. 

 Vous tes
quoi? 

 Je suis
musulmane. Et nous, musulmanes, ne parlons pas avec les hommes moins davoir
quelque chose de prcis leur dire. Sinon, nous nentamons pas de
conversations avec eux. 

 Ah,
daccord. Musulmane. 

Elle dit :
 Oui, ma religion, cest lislam. 

 Islam?
Comment pelez-vous cela? 

 I-S-L-A-M 

lpoque, la seule chose que je savais, sur
lislam, ctait que tous les musulmans taient des terroristes.

Je lui demandai :
 Comment cette religion a-t-elle dbut? 

 Eh bien, il
y avait un prophte 

 Un
prophte? 

 Mohammed
(que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui) 

Je fis quelques recherches. Mais, comme je
venais de quitter une autre religion, je navais aucune intention de devenir
musulman.

Le temps des ftes prit fin. Les kiosques
disparurent et, avec eux, la musulmane.

Je continuai de prier et demandai Dieu
pourquoi Il ne rpondait pas mes prires. En novembre 1991, je devais aller
chercher mon oncle Rockie, lhpital, et le ramener chez moi. Je me mis
vider les tiroirs de sa chambre dhpital et jy trouvai une Bible des
Gdons. Je pensai que Dieu venait de rpondre mes prires, que ctait un
signe de Sa part. Alors je piquai la Bible sans dire un mot.

Je retournai chez moi et me mis prier :
mon Dieu, enseigne-moi devenir un vrai chrtien et non pas un Tmoin de
Jhovah ni un catholique. Montre-moi Ta voie! Tu naurais pas fait cette
Bible si complique que les gens ordinaires et sincres narrivent pas la
comprendre.

Je lus la Bible jusquau Nouveau Testament. Et,
bien sr, il y avait des passages, dans cette Bible, qui parlaient des
prophtes.

Bing!

Oh, mais un instant! Cette musulmane ne
mavait-elle pas parl dun prophte? Comment se faisait-il quil ntait pas
dans la Bible?

Je pensai : il y a prs dun milliard de
musulmans dans le monde. Thoriquement, une personne sur cinq. Je me
dis : wow, un milliard! Satan est vraiment fort! (Mais
pouvait-il vraiment tre aussi fort?)

Alors je pensai : je vais lire leur livre,
le Coran, et je verrai bien quel point il est bourr de mensonges. Je vais
probablement y trouver des illustrations dmontrant comment dmonter un AK-47.
Alors je me rendis dans une librairie arabe.

Un type me demanda :  Comment puis-je
vous aider? 

 Je cherche
un Coran. 

 Nous en
avons quelques-uns par ici. 

Ils en avaient de trs belles ditions trente,
quarante dollars.

Je dis :  coutez, je veux seulement
le lire; je ne veux pas devenir musulman, ok? 

 Ok. Nous
avons cette dition de poche cinq dollars. 

Je rentrai chez moi et commenai lire le Coran
partir du dbut, i.e. Al-Fatihah. Et je narrivai plus le reposer.

Je dcouvris que ce livre parlait, entre autres,
de No, tout comme dans la Bible. Puis de Lot, et Abraham. Je narrivais pas
y croire. Jappris galement que le
vrai nom de Satan tait Iblis.

Je le lus dune couverture lautre. Puis je
me demandai :  Ok, jai lu le livre au complet; quest-ce que je
fais, maintenant?  Je me dis que ltape suivante tait de me rendre l
o les musulmans se runissent. Je fouillai dans les pages jaunes et je
trouvai : Centre islamique de la Californie du Sud, sur la rue Vermont. Jappelai
et ils me dirent :  Venez vendredi. 

L, jtais un peu nerveux, car
je savais que jallais devoir affronter Habib et son AK-47.

Je veux que les gens comprennent ce que cest,
pour un chrtien amricain, daller vers lislam. Bien sr, je rigole au sujet
de lAK-47, mais je ne sais pas si ces mecs sont dangereux, vous savez. Alors
jentre dans la mosque et, bien entendu, il y a ce type de 6 pieds 3 et 240
livres la porte, barbe et tout le tralala, plant l, qui me regarde.

Je lui dit :  Euh, excusez-moi,
monsieur 

Il me rpond, avec son accent arabe :
 Allez larrire! 

Il croyait que jtais dj musulman.

Je dis :  Oui, msieur, oui
msieur. 

Je ne savais pas pourquoi je devais aller
larrire, mais jy allai quand mme. Ils avaient sorti les tapis de prire.
Jtais l, debout, timide, et les gens, autour, taient assis et coutaient le
sermon. Puis, certains me dirent :  Assied-toi, mon frre. 
Et je leur rpondis :  Non merci, a va, je ne fais que vous rendre
visite. 

Puis, le sermon prit fin et ils se mirent tous
en rangs pour la prire. Puis, ils se prosternrent. Je fus totalement
souffl.

Et tout cela se mit avoir du sens,
intellectuellement, dans mes muscles, dans mes os, dans mon cur et dans mon
me.

La prire prit fin et je me dis que
personne ne peut me reconnatre; alors je commence me fondre dans la foule
comme si jtais des leurs, je me promne dans la mosque, etc. et, tout
coup, un type me dit :  Assalamalaikoum . Et l, je
pense :  Est-ce quil vient de dire  salt and bacon 
(sel et bacon)?

 Assalamalaikoum. 

Tiens, encore un type qui vient de me dire
 salt and bacon .

Je navais aucune ide de ce quils disaient,
mais ils me souriaient tous.

Avant que lun de ces types remarque que je ne
suis pas cens tre l et mamne la chambre des tortures pour me dcapiter,
je voulais voir et observer le plus possible. Alors je finis par me rendre
dans la petite bibliothque, o se trouvait un jeune gyptien prnomm Omar. Cest
Dieu qui me lenvoya.

Il vint vers moi et dit, avec un trs fort
accent :  Excusez-moi; cest votre premire visite ici? 

Et je lui rponds par laffirmative.

 Ah, trs bien. Vous tes
musulman? 

 Non, non Je ne fais que lire un
peu, ici et l. 

 Ah,
daccord vous tudiez. Cest votre premire visite dans une mosque? 

 Oui. 

 Venez,
laissez-moi vous faire visiter.  Et il me prend par la main et je suis
l, en train de marcher main dans la main avec un mec. Je pensai que, tout
compte fait, ces musulmans taient bien sympathiques.

Alors il me fit visiter.

 Ici, cest
la salle de prire et vous retirez vos chaussures juste l. 

 Que sont
ces trucs? 

 Ce sont de
petits compartiments pour mettre vos chaussures. 

 Pourquoi? 

 Parce que
vous approchez de la salle de prire, qui est un lieu sacr. Personne ny
entre avec ses chaussures afin de garder lendroit le plus propre
possible. 

Puis, il mamne dans les toilettes des hommes.

 Ici, cest
lendroit o nous faisons le woudou. 

 Vaudou!? Je nai rien lu sur le vaudou! 

 Non, pas
vaudou : woudou! 

 Ah,
daccord, parce que jai vu ce truc avec des poupes et des aiguilles et je ne
suis vraiment pas prt pour ce genre de truc, en ce moment 

Il dit :
 Non, non, le woudou, cest lorsque nous faisons nos ablutions. 

 Pourquoi
faites-vous cela? 

 Parce que
lorsque nous prions Dieu, nous devons tre propres; alors nous lavons nos
mains, nos pieds, etc. 

Alors jappris tous ces dtails. Il me laisse
ensuite partir et me dit :  Revenez nous voir! 

Jy retournai et demandai au libraire un livret
sur la prire. Je retournai chez moi et me pratiquai prier la manire des
musulmans. Je me disais que si je mefforais de faire ce que je croyais tre
vrai, Dieu laccepterait. Je continuai de lire toutes sortes de livres sur
lislam et de visiter la mosque.

Entretemps, je mtais engag participer une
tourne de comdie dans le Midwest. Jy allai et japportai un tapis de prire
avec moi. Je savais que jtais cens prier certains moments. Et il y a des
endroits o il est interdit de prier, notamment les toilettes. Mais comme je
lignorais, jallai dans les toilettes des hommes, dans une halte routire, et,
aprs avoir tal mon tapis par terre, je fis ma prire.

Je revins chez moi et, la fin du Ramadan, je
reus des appels de divers endroits, au pays, pour aller donner des confrences
o je raconterais mon histoire dex-pasteur des Tmoins de Jhovah qui sest
converti lislam.

 

Related Posts

  • No Related Posts