W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Seuls les bienheureux prêtent attention aux mises en garde

 

 Alors
rappelle (aux hommes), car le rappel est bien utile. Seuls sen rappelleront
ceux qui craignent (Dieu), et seul le plus misrable sen dtournera, celui qui
sera prcipit dans limmense Feu, o il ne mourra ni ne vivra. Russira,
certes, celui qui se purifie, qui invoque (souvent) le nom de son Seigneur et
qui accomplit [assidment] ses prires. Mais vous prfrez la vie dici-bas,
alors que lau-del est bien meilleur et plus durable. [Ces vrits] se
trouvent [dj relates] dans les premires critures, celles dAbraham et de
Mose. 
(Coran
87:9-19)

 

La sourate 87 du
Coran est intitule al-Ala, qui peut se traduire par  le
Trs-Haut . Elle contient 19 courts versets et fut rvle La Mecque.
Les sourates rvles La Mecque se concentrent habituellement sur lunicit
de Dieu et sur les fondements de lislam. Cette sourate ny fait pas
exception. Son titre, tir du premier verset, affirme que Dieu est le
Trs-Haut; Il est au-dessus et au-del de tout. Nous savons, par les hadiths, que
le prophte Mohammed (que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui)
aimait cette sourate et la rcitait souvent, particulirement lAd et durant
la prire du vendredi. Cest une sourate qui lui apportait du rconfort. Dieu
lui dit quIl laidera et quil doit sefforcer de mener bien sa mission.

Dans le verset 9, Dieu dit au prophte
Mohammed de rappeler la vrit aux gens, car le rappel peut leur tre utile; en
chaque lieu et dans chaque gnration, il y a des gens qui coutent et qui prtent
attention. Mme au sein des socits trs corrompues, il y aura
toujours des gens pouvant bnficier dun rappel. Les gens qui craignent Dieu
et qui savent que leurs actions sont suivies de consquences prteront
attention. Parfois, le rappel peut susciter de la crainte, mais
cela fera rflchir les gens sur le genre de vie quils mnent. Et, au-del de
la crainte suscite, ils peuvent voir la compassion et la misricorde de Dieu. Car
le message et le rappel divins contiennent toujours une promesse de pardon.

Il y a galement un autre groupe de
gens que Dieu appelle les  misrables . Ces gens se dtournent du
rappel et ne tirent aucun bienfait des mises en garde. Si une personne ne
porte pas attention au rappel, elle est, en vrit, bien malheureuse et sera
jete par sa propre faute dans le feu de lEnfer. Celui qui se dtourne et
ncoute point sest lui-mme condamn. Il ne vit que pour les plaisirs de ce
monde et ignore sciemment la vrit lorsquelle lui est rappele. La suite
logique dune telle vie est le feu de lEnfer, o la souffrance sera ternelle.

Par opposition, ceux qui se purifient
en acceptant lunicit de Dieu et qui rejettent le polythisme connatront le
succs. La personne qui russira se souvient de Dieu et accomplit assidment
ses prires. Elle glorifie le nom de Dieu et Le prie, et elle aura comme
rcompense le Paradis dans lau-del et une bonne vie ici-bas. Comme, dans
cette vie, elle jouira dune relation privilgie avec Dieu, elle sera
satisfaite de ce quIl lui donnera et en sera reconnaissante. Dans lau-del,
elle sera rtribue par une ternit de batitude.

Dieu nous a donn une brve description
de deux types de personnes opposs. Il y a celles qui prtent attention au
rappel et attendent patiemment la rtribution de lau-del. Et il y a celles
qui refusent dentendre et qui se condamnent elles-mmes lEnfer. Les unes
craignent Dieu et les autres sont des misrables. Puis, Dieu explique pourquoi
elles sont misrables : cest parce quelles prfrent la vie dici-bas
lau-del, qui est pourtant meilleur et ternel. Les misrables se perdent
eux-mmes en recherchant constamment les plaisirs quoffre cette vie
temporaire.

Ce monde est transitoire. Cest tout
au plus une escale sur le chemin menant la vie ternelle. Ceux qui se comportent
de faon irrflchie prfrent ce monde ce que Dieu offre aux vertueux dans
lau-del. Le prophte Mohammed a compar la vie de ce monde un voyageur qui
prend une pause, au milieu de laprs-midi, lombre dun arbre. Aprs un
court repos, il poursuit sa route. Omar ibn Abdoul Aziz a dit que le monde dici-bas
nest pas permanent, car Dieu a dcrt quil sera dtruit et que tous ses
habitants le quitteront. Nombreux sont ceux qui sont en perptuelle qute des
jouissances et richesses de ce monde, comme sils allaient y demeurer
ternellement. Ils craignent la pauvret et, par consquent, se comportent
comme sils nauront jamais rendre de comptes.

Quand toutes les penses et les efforts
dune personne ne visent que les choses de ce monde, elle sillusionne en
pensant que ce quelle gagne, en ce monde, constitue un gain rel et que ce
quelle perd, en ce monde, constitue une relle perte. Nous savons que ce
nest assurment pas le cas. Les tentations de ce monde sont les vraies
raisons qui mnent la misre dune personne; elles sont fugaces et sans
fondement. Le succs de lau-del est meilleur, autant dans sa forme que dans
sa dure; ses plaisirs sont de loin suprieurs ce que ce monde peut offrir.
Ceux qui prtent attention au rappel peuvent jouir des plaisirs licites de ce
monde. La diffrence entre eux et ceux que Dieu appelle les misrables, cest
quils demeurent toujours lintrieur des limites tablies par Dieu et ne
compromettent pas leurs chances de succs dans lau-del uniquement pour jouir
des plaisirs de cette vie.

Dans les deux derniers versets, Dieu
souligne que ce message nest pas nouveau. Le rappel remonte trs loin, car
il fit partie du message avec lequel furent envoys tous les prophtes de
Dieu. Il forme la base de la foi et fut expos dans les critures dAbraham et
de Mose. Il ny a quun seul Dieu : Il na ni associs ni gaux. Par
consquent, craignez Son chtiment et esprez Sa rcompense ternelle.

 

Related Posts

  • No Related Posts