W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

ARTICLE RECOMMANDE: Les fondements du système politique en islam (partie 1 de 2) : L’islam, un mode de vie complet

 

Introduction

LOccident commet une erreur dans sa
comprhension de la tradition islamique en supposant que la religion signifie,
pour les musulmans, la mme chose quelle a signifi pour la plupart des
fidles des autres religions depuis la rvolution industrielle : un aspect
de la vie rserv certains lieux, certains moments ou certains sujets, et
totalement spar des autres sphres de la vie courante. Telle nest pourtant pas
la faon de voir des musulmans. Cela na jamais t le cas et les timides
tentatives modernes pour faire emprunter cette voie lislam sont perues
comme des aberrations.

Lislam : un mode de vie complet

Lislam est un mode de vie complet. Il
rgit toutes les sphres de la vie, de lhygine personnelle aux lois
commerciales, et de lorganisation des socits la vie politique. Lislam ne
peut en aucun cas tre spar de la vie sociale, politique et conomique,
puisque la religion fournit un guide moral pour chaque action quentreprend une
personne. Le premier acte de foi consiste sefforcer de respecter la volont
de Dieu dans la vie prive et publique. Les musulmans croient quils doivent,
ainsi que le monde qui les entoure, tre totalement soumis Dieu et Sa
volont. De plus, ils reconnaissent que Sa loi doit tre tablie sur terre
afin de crer une socit base sur la justice. Comme les juifs et les
chrtiens avant eux, les musulmans ont t appels respecter un engagement envers
Dieu, faisant deux une communaut de croyants devant servir dexemple aux
autres nations en crant un ordre social moral. Dieu sadresse ainsi aux
musulmans :

 Vous tes la meilleure communaut
quon ait fait natre pour les hommes; vous enjoignez le bien et interdisez le
blmable, et vous croyez en Dieu.  (Coran 3:110)

travers lhistoire, tre musulman a
non seulement signifi appartenir une communaut religieuse, mais aussi vivre
sous la loi islamique. Car la loi islamique est vue comme une extension de la
souverainet absolue de Dieu.

Dieu est le seul souverain

Dieu est le souverain absolu, en islam,
et Il est donc le seul Seigneur des cieux et de la terre. Tout comme Il est le
Seigneur de lunivers physique, pour les musulmans, Il est aussi le lgislateur
pour toutes les sphres de la vie. Tout comme Il est le Matre du monde
physique, cest Lui qui gouverne les affaires des hommes, dans la doctrine
islamique. Ainsi, Dieu est le Lgislateur suprme[1], le Juge absolu et
Celui qui distingue le bien du mal. Tout comme le monde physique se soumet
son Seigneur en suivant les lois  naturelles  de lunivers, les
tres humains doivent se soumettre aux enseignements moraux et religieux de
leur Seigneur, qui a distingu le bien du mal, pour eux. En dautres termes,
seul Dieu possde lautorit pour lgifrer, dterminer les actes dadoration
et les valeurs morales et tablir des normes dinteractions et de comportements
humains. Cela parce que… :

 En vrit, la cration et le commandement
nappartiennent qu Lui.  (Coran 7:54)

La sparation de la religion
institutionnelle et de ltat

En islam, donc, Dieu est reconnu comme
le seul souverain des affaires des hommes; il ny a donc jamais eu de
distinction entre lautorit religieuse et lautorit de ltat. Dans le
christianisme, la distinction entre les deux autorits serait fonde sur
certaines paroles de Jsus, dans le Nouveau Testament, demandant ses fidles
de rendre Csar ce qui appartient Csar et Dieu ce qui appartient
Dieu. Cest pourquoi travers lhistoire du christianisme jusqu nos jours,
il y a toujours eu deux autorits :  Dieu et Csar  ou
 lglise et ltat . Chacune a toujours possd ses propres lois
et juridictions, sa propre structure et hirarchie. Avant que le monde
islamique ne soit influenc par lOccident, il ny a jamais eu deux pouvoirs et
la question de la sparation na donc jamais t souleve. La distinction, si
profondment enracine, dans le christianisme, entre lglise et ltat na
jamais exist en islam.

Lobjectif dun tat islamique

Lobjectif dun tat islamique et de
son autorit politique est dappliquer la loi divine. Ainsi, ltat islamique
idal est une communaut gouverne par la Loi rvle par Dieu. Cela ne
signifie pas ncessairement quun tel tat soit une thocratie directement
gre par des savants religieux ni une autocratie dans laquelle un seul
dirigeant dtiendrait un pouvoir absolu. Le rle de ltat islamique est
dassurer lordre et la scurit de faon ce que les musulmans puissent
accomplir leurs devoirs religieux et remplir leurs obligations quotidiennes.
En islam, le calife[2]
est le gardien de la religion et de la communaut. Contrairement ce que
certains croient, il nest pas  surveill  par les savants
religieux, mais ces derniers lui prodiguent des conseils religieux et lgaux.
Le calife nomme aussi les juges qui rglent les diffrends en se basant sur la
Loi islamique. Il y a un certain niveau de flexibilit par rapport au systme
de gouvernance et son tablissement, en islam, mais la religion, elle, doit tre
totalement applique au sein de ltat et de la socit.


Footnotes:

[1] Lexistence
de Dieu dmontre par lexistence dun Lgislateur suprme est appel
 argument thique  par les thologiens occidentaux.

[2] Le terme  calife  est le terme franais pour Khalifah,
ou successeur, car les califes sont considrs comme les successeurs du prophte
Mohammed en tant que leaders politiques des musulmans et responsables de lapplication
de la Loi divine dans la socit.

 

Related Posts

  • No Related Posts