W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: 10 leçons tirées de la vie des grands-parents de Jésus

 

Bien que brivement, les grands-parents de Jsus (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur lui) sont mentionns dans le Coran. Nous
savons que son grand-pre maternel sappelait Imrane, mais nous nen savons que
peu sur lui. Nous savons galement que sa grand-mre maternelle (dont nous
ignorons le nom) pria Dieu avec ferveur pour quIl lui envoie un enfant quelle
consacrerait Son service. Dans la troisime sourate du Coran, intitule Aal
Imrane, Dieu dit :

 Certes, Dieu a prfr Adam, No, la
famille dAbraham et la famille dImran (toutes Ses) cratures. Ils taient
descendants les uns des autres. Dieu entend tout et Il est Omniscient. (Rappelle-toi)
quand la femme dImran dit:  Seigneur, je Tai ddi ce qui est dans mon
ventre [pour tre dvou Ton service et Ton adoration]. Veuilles
laccepter. Certes, Toi, et Toi seul entend tout et sait tout.  Puis,
lorsquelle eut accouch, elle dit :  Seigneur ! Voil que
jai accouch dune fille.  Dieu savait mieux que quiconque de ce dont
elle avait accouch ; le garon nest point comme la fille.  Je
lai nomme Marie et certes, je demande Ta protection, pour elle et pour sa
descendance, contre Satan le banni.  [Coran
3:33-36]

Alors, quelles leons pouvons-nous
tirer de la vie de ces gens pieux?

1.
Nous pouvons tre dignes de mention mme quand nous faisons des choses qui
ne sont pas forcment grandioses.
Nous ne savons que peu de choses au
sujet dImrane. Et pourtant, Dieu affirme que sa famille fait partie des lus
et son nom figure prs de ceux dAdam, No et Abraham (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur eux tous) et de ceux de tous les prophtes de
Dieu. Dieu a nomm la troisime sourate du Coran La famille dImrane.

2.
Il faut faire le bien sans chercher la reconnaissance des autres et en dpit
de leur ingratitude.
Nous nen connaissons que peu sur les actions
dImrane. Nous savons quil tait le patriarche dune famille noble qui est
mentionne dans le Coran, mais nous nen savons pas beaucoup plus. Mais nous
savons que ctait un homme trs pieux. Et la pit peut faire de nous des trs
bonnes personnes, mme si les gens qui nous entourent y sont indiffrents.

3.
Il faut persister dans leffort, mme si le rsultat final ou lobjectif
ultime nous semble lointain.
Certains rudits affirment quImrane mourut
avant la naissance de Marie et quil ne put donc voir sa fille grandir et
devenir la femme pieuse quelle fut. Mais il contribua tout de mme ce
rsultat en faisant de son foyer un lieu empreint de pit et de vertu. Il ne vit
jamais sa fille devenir lune des plus grandes femmes ayant vcu sur terre, ni
ses deux petits-fils, Jean-le-Baptiste et Jsus, devenir prophtes, ni son
beau-fils, Zacharie, prendre soin de Marie. Mais il pava la voie cette
ralit et Dieu le rtribua pour cela.

4.
Il laissait sa femme prendre des dcisions. La femme dImrane dcida que
son enfant vouerait sa vie Dieu et Imrane ne sy opposa pas le moindrement.
Ils taient partenaires en pit et sencourageaient mutuellement accomplir
de bonnes actions exactement ce que devrait tre un mariage islamique.

5.
Faire des invocations avant la naissance de lenfant. La mre de Marie
invoquait Dieu avant mme la naissance de sa fille. Cest l un bel exemple
suivre.

6.
tre conscient de linfluence nfaste de la socit qui nous entoure.
La mre de Marie vivait au sein dune socit qui naccordait que peu de valeur
aux femmes. Elle tomba dans le mme pige, au dpart, quand elle vit quelle
avait donn naissance une fille et quelle simagina que cette enfant ne
pourrait pas tre dvoue Dieu. Cest l un type de raisonnement que lon
retrouve, de nos jours encore, dans trop de cultures. Et pourtant, Dieu brisa
ce strotype avec lexemple de Marie.

7.
La rforme dune socit commence avec les femmes. Il faut donc investir en
elles.
Dieu souhaitait rformer les Enfants dIsral et Il choisit une femme
pour le faire. Dieu nous montre, par cet exemple, que si les musulmans
souhaitent vraiment russir, en tant que Oummah[1],
ils doivent investir dans leurs filles et les aider atteindre le succs,
autant ici-bas que dans lau-del.

8.
Ce que Dieu nous donne est toujours le meilleur pour nous. La mre de
Marie souhaitait un fils, mais Dieu lui envoya une fille. Et sa fille devint
lune des plus grandes femmes de lhistoire. Ce que Dieu nous donne est
toujours le meilleur, pour nous, mme si, sur le coup, nous nen comprenons pas
la sagesse.

9.
Accepter ce que Dieu nous donne et tenter den tirer le meilleur. Ds que la
mre de Marie ralisa sa situation (i.e. quelle avait donn naissance une
fille), elle invoqua Dieu pour elle. Elle accepta ce que Dieu lui avait envoy
et prit la dcision de mener sa fille sur la voie de la pit. Peu importe ce
que Dieu nous donne, dans notre vie, nous devons faire en sorte den tirer le
meilleur. Tout comme Marie savra tre mieux adapte la situation que
nimporte quel homme, nous ne savons pas ce que Dieu a en rserve pour nous.

10.
Les invocations dune mre sont puissantes. La mre de Marie demanda
Dieu de protger sa fille et sa descendance contre le diable. Le prophte
Mohammed nous a dit que les deux seuls tres humains navoir jamais t
touchs par le diable furent Marie et Jsus. SoubhanAllah (gloire Dieu!),
voil quel point sont puissantes les invocations dune mre!


Note de bas de page:

[1] La traduction du mot arabe Oummah est “nation”. Mais Oummah signifie
plus quune nation; il sagit dune communaut internationale compose
dhommes, de femmes et denfants qui sont unis dans leur amour de Dieu et du
prophte Mohammed.

 

Related Posts

  • No Related Posts