W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: « Attribuer des associés à Dieu est vraiment une injustice énorme » (partie 1 de 2)

 

 Et (rappelle-toi) quand Louqman dit son fils, en lexhortant :
 Mon cher fils, nattribue jamais dassocis Dieu. Car Lui attribuer
des associs est vraiment une injustice norme.  (Coran 31:13)

Polythisme et idoltrie

Dans ce verset, le sage Louqman rappelle
son fils de ne point attribuer dassocis Dieu dans son adoration,
dfinissant le polythisme comme une injustice profonde.

Le polythisme peut prendre diverses
formes et elles sont aussi nombreuses que les formes dadoration. Et tout
comme les formes de polythisme sont nombreuses, les objets dadoration sont
galement trs varis.

Les plus rpandus sont les idoles et
les ftiches. Les idoles sont ces statues faonnes en forme dtres humains
ou dautres cratures et adores la place de ou en parallle avec Dieu. Les
ftiches sont toutes ces choses qui sont adores en dehors de Dieu, peu importe
la forme quelles revtent.

Le Prophte (que la paix et les
bndictions de Dieu soient sur lui) a dit :   Seigneur, fais en
sorte que ma tombe ne soit pas adore comme un ftiche. [1]

Le terme  ftiche  (wathan,
en arabe) a un sens plus gnral que le terme  idole  (sanam).

Les ftiches sont adors de diverses
faons. Se prosterner devant eux est une forme de polythisme, leur offrir des
sacrifices et faire un vu en leur nom en sont dautres.

Ladoration dautres divinits en
dehors de Dieu peut aussi se produire dans le cur dune personne. Nourrir un
sentiment damour, de confiance, de crainte et despoir envers ces ftiches ou
idoles, sentiments qui ne devraient tre dirigs quenvers Dieu, est une autre
forme de polythisme, de mme que le fait de se repentir eux.

Dans le Coran, Dieu nous parle de ceux
qui offrent amour et dvotion des divinits inventes de toutes pices. Il
dit :   Et pourtant, parmi les gens, il en est qui adoptent des
objets dadoration autres que Dieu, les aimant dun amour (ne seyant) qu
Dieu. Ceux qui croient sont plus fidles dans leur amour envers Dieu (que ceux
qui adorent dautres divinits en dehors de Lui).  (Coran 2:165)

Quant au sentiment de crainte, Dieu
dit :  Seul Satan fait craindre (aux hommes) ses partisans. Ne
les craignez donc pas, mais craignez-Moi, si vous tes vraiment
croyants.  (Coran 3:175)

Au sujet de la confiance, Dieu
dit :  Placez
votre confiance en Dieu, si vous tes vraiment croyants.  (Coran
5:23)

Quant au repentir, Il dit :  Revenez vers
Lui repentants; craignez-Le, observez vos prires (assidment) et ne soyez
point de ceux qui Lui attribuent des associs. 
(Coran 30:31)

En rsum, tout acte qui est considr
comme une forme dadoration envers Dieu ne peut tre accompli envers qui que ce
soit ou quoi que ce soit dautre, car il sagit clairement de polythisme.
Dieu dit :  Quiconque
attribue des associs Dieu sgare dun garement profond.  (Coran
4:116)

Lidoltrie nest pas confine
ladoration de statues et ftiches. Certaines personnes invoquent des idoles
immatrielles, comme celles qui succombent de faon excessive ces envies et
dsirs qui vont lencontre des lois de Dieu. Quiconque suit ses vains dsirs
plutt que Dieu a, en quelque sorte, fait de son dsir une idole.

Dieu dit :  Vois-tu celui qui rige sa passion au
rang de divinit? Dieu lgare sciemment, scelle son oue et son cur et tend
un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider aprs que Dieu (lait condamn)?
Ne prterez-vous pas attention?  (Coran 45:23)

Suivre ses propres dsirs peut se
traduire par le fait dadopter des idologies, des philosophies et des
principes dviants. Nos pieux prdcesseurs faisaient rfrence ces gens qui
suivent leurs passions hrtiques comme aux  gens des vains dsirs et des
innovations .

Il faut donc comprendre que ladoration
des idoles nest pas confine une forme particulire ou un type de comportement
particulier. Les faons de se livrer des actes didoltrie sont aussi
nombreuses que les faons dadorer Dieu.

Au tout dbut, lhumanit tait unie
dans un monothisme pur. Dieu dit :  (Tous) les gens formaient (
lorigine) une seule communaut ; (mais ils sopposrent), alors Dieu
(leur) envoya des prophtes pour leur annoncer la bonne nouvelle et pour les
avertir. Cest ainsi quIl leur rvla les critures contenant la vrit pour
leur servir de juge et trancher leurs diffrends.  (Coran 2:213)

Lhumanit na connu lidoltrie que
dix poques aprs Adam (ce qui nous amne lpoque de No, que la paix soit
sur eux deux). Cest ce moment que lidoltrie et le polythisme ont fait leur
apparition. Cest dailleurs la raison pour laquelle Dieu envoya No, i.e.
pour inviter les gens revenir au monothisme pur et pour les exhorter
abandonner ladoration des idoles.

Mais quand No tenta de parler son
peuple, celui-ci se dtourna de lui. Dieu dit :  Ils ont ourdi un vaste complot; ils
ont dit :  Nabandonnez pas (vos divinits) Wadd, Souwa, Yagouth,
Yaouq et Nasr.  (Coran 71:23)

Ibn Abbas nous apprend que ces noms
appartenaient des gens pieux ayant fait partie de la nation de No. Lorsque
ces personnes pieuses dcdrent, le diable inspira aux gens driger des
statues leur effigie aux endroits o elles avaient vcu. Cependant, au
moment o ils rigrent ces statues, ils nallrent pas jusqu les adorer. Ce
sont les gnrations suivantes qui les prirent comme objets dadoration. Plus
tard, les idoles du peuple de No devinrent les idoles des tribus arabes.[2]

Cette situation se poursuivit jusqu
ce que Dieu envoie le prophte Mohammed (que la paix et les bndictions de Dieu
soient sur lui).

Toutes les nations reurent un prophte
qui les appela ladoration exclusive de Dieu. Dieu dit :  Et il nest point de nation qui nait
t avertie par un messager.  (Coran 35:24)


Note de bas de page:

[1] Mousnad Ahmad et al-Mouwatta’

[2] Sahih Al-Boukhari

 

Related Posts

  • No Related Posts