W3vina.COM Free Wordpress Themes Joomla Templates Best Wordpress Themes Premium Wordpress Themes Top Best Wordpress Themes 2012

Home » islam »

NOUVEL ARTICLE: Raphael Narbaez, Jr., pasteur chez les Témoins de Jéhovah, États-Unis (partie 1 de 2)

 

Raphael, un Latino de 42 ans, est tabli Los
Angeles, o il est comdien et confrencier. Il est n au Texas, o il a
assist sa premire runion des Tmoins de Jhovah lge de six ans. Il a
prononc son premier sermon religieux lge de treize ans, sest retrouv
la tte de sa propre congrgation lge de 20 ans et occup une position de
leadership parmi les 904 000 Tmoins de Jhovah des tats-Unis. Mais il a
depuis chang sa Bible pour un Coran aprs avoir visit une mosque prs de
chez lui.

Le premier novembre 1991, il est devenu musulman
et a, par le fait mme, apport la communaut musulmane de sa rgion ses
habilets organisationnelles et oratoires quil avait dveloppes au sein des
Tmoins de Jhovah. Bien que nouveau converti, il arrive faire rire
deux-mmes les immigrants musulmans.

Il raconte ainsi son
histoire :

Je me souviens trs clairement dune discussion,
avec dautres Tmoins de Jhovah, dans le salon de mes parents. Ils parlaient
dArmageddon, de la fin des temps, de Jsus qui allait revenir, de grlons qui
allaient tomber et qui seraient aussi gros que des voitures, de Dieu qui allait
dtruire le systme corrompu et abolir les gouvernements, de la Bible qui
disait que la terre allait souvrir et avaler des pts de maison entiers.

Je ntais encore quun enfant et jtais mort
de peur. Puis, ma mre se tourna vers moi et me dit :  Tu vois ce
quil adviendra de toi si tu nes pas baptis et si tu nobis pas Dieu? La
terre souvrira et tavalera et lun de ces normes grlons tombera sur ta
tte, tassommera et tu nexisteras plus jamais. Et moi, je devrai faire un
autre enfant. 

Bien sr, je nallais pas prendre le risque
dtre atteint par lun de ces normes grlons, alors je me fis baptiser. Et
comme les Tmoins de Jhovah ne croient pas suffisant de vous asperger dun peu
deau bnite, ils vous submergent compltement, vous maintiennent sous leau
une ou deux secondes, puis vous ramnent la surface.

Javais treize ans, lorsque je fus baptis, le 7
septembre 1963, Pasadena, Californie. Ctait au Rose Bowl, une grande
assemble internationale qui comptait 100 000 personnes. Nous nous y tions
rendus en voiture, de Lubbock, Texas.

Avec le temps, je fis des sermons de plus en
plus longs (dix minutes) devant la congrgation. Un responsable me demanda de
faire des sermons dune heure, les dimanches, lorsquils invitent le public
entrer. Habituellement, ctaient les sniors de la congrgation qui faisaient
de tels sermons.

Je lentendis dire un autre tmoin :
 Oui, il est jeune, mais il en est capable. Cest un bon chrtien; il
na aucun vice, il est obissant envers ses parents et semble avoir une trs
bonne connaissance de la Bible. 

Cest ainsi qu lge de seize ans, je
commenai prononcer des sermons dune heure devant de grandes congrgations. On
menvoya dabord Sweetwater, Texas, et, plus tard, Brownfield, Texas, o on
mattribua une congrgation juste moi. lge de vingt ans, jtais devenu
ce quils appelaient un pasteur pionnier.

Les Tmoins de Jhovah ont un programme
dentranement trs sophistiqu et ils ont ce qui ressemble un systme de
quotas. Chaque tmoin doit consacrer dix douze heures par mois faire du
porte–porte. Cest comme un bureau de gestion des ventes. Mme IBM ne peut
rien leur apprendre.

Je devins donc un pasteur pionnier et je passai
le plus clair de mon temps faire du porte–porte. Je devais faire prs de
100 heures par moi et je devais en plus participer sept sessions dtude de
la Bible. Je commenai galement faire des sermons devant dautres congrgations.
On me donna de plus en plus de responsabilits et je fus accept dans une
cole de Brooklyn, New York, une cole dlites o les Tmoins envoient la
crme de la crme, le 1% de jeunes les plus talentueux. Mais je ny allai pas.

Certaines choses avaient de moins en moins de
sens mes yeux. Par exemple, le systme de quotas. Javais limpression qu
chaque fois que je tentais de franchir une nouvelle tape, je devais faire
certaines choses pour dmontrer mon degr de pit. Ctait comme si on me
disait :  Si tu atteints tes quotas, ce mois-ci, a veut dire que
Dieu taime. Si tu ne les atteints pas, cest que Dieu ne taime pas. 
Cela navait aucun sens. Un mois, Dieu maime et, le suivant, Il ne maime
pas?

Nous critiquions lglise catholique parce que
ses fidles devaient se confesser un prtre. Et nous disions :
 Nul ne devrait avoir confesser ses pchs un homme!  Et
pourtant, nous avions un groupe de sniors que nous tions obligs de voir
rgulirement. Nous devions leur avouer nos pchs, puis ils nous
disaient :  Attends un instant  Ils rflchissaient.
Peut-tre pensaient-ils :  Quen dis-Tu, Seigneur? Non? . Puis, ils revenaient vers nous en disant :
 Bon, je suis dsol, jai fait de mon mieux, mais il semble que tu ne
sois pas assez repentant. Ton pch est trop important, alors soit tu perds
ton poste au sein de lglise, soit tu vas en probation. 

Sil sagit dun pch contre Dieu, ne
devrais-je pas demander pardon directement Dieu?

Je crois que ce qui a fait dborder le vase,
cest quand jai commenc remarquer que certains sniors lisaient de moins en
moins la Bible. Les Tmoins de Jhovah ont des livres sur tous les sujets, qui
sont publis par la Watch Tower Bible and Tract Society. Selon eux, les seules
personnes sur la plante qui savent correctement interprter la Bible sont ce
groupe dhommes, ce comit, Brooklyn, qui disent tous les Tmoins de
Jhovah travers le monde comment ils doivent shabiller et parler, ce quils
doivent dire et ne pas dire, comment appliquer les critures et quoi
ressemblera lavenir. Dieu leur a dit tout cela et ils nous le transmettent.
Javoue que japprciais ces livres. Mais si la Bible est le livre du savoir
et quelle contient les commandements de Dieu, ne devrions-nous pas chercher
les rponses dans la Bible?

Je me mis dire mes coreligionnaires :
 Ne vous souciez pas trop de ce que la Watch Tower vous dit; lisez plutt
la Bible.  Des oreilles se mirent se dresser.

Certains se mirent chuchoter quil y avait
peut-tre un apostat parmi eux. Mme mon pre me dit :  Tu ferais
mieux de faire attention; ce sont les dmons qui parlent ta place. Ils
tentent de nous infiltrer pour causer la division parmi nous. 

Je dis :  Papa, ce ne sont pas les
dmons. Les gens nont pas besoin de lire toutes ces publications; ils peuvent
trouver les rponses leurs questions dans la prire et la Bible. 

Spirituellement, je ntais plus laise.
Alors, en 1979, sachant que je ne pouvais plus aller de lavant, je quittai les
Tmoins de Jhovah, mcontent et avec un got amer dans la bouche. Toute ma
vie, je mtais investi corps et me dans cette glise et ctait justement
cela, le problme : je ne mtais pas investi en Dieu, mais dans une
organisation cre par les hommes.

Je ne pouvais pas me tourner vers les autres
religions. Chez les Tmoins, on mavait appris dmontrer, par les critures,
que toutes les autres religions taient fausses. Que lidoltrie tait
rprhensible. Que la trinit nexistait pas.

Jtais comme un homme sans religion. Mais
certainement pas un homme sans Dieu. Mais vers o pouvais-je me tourner?

En 1985, je dcidai de venir Los Angeles et de
tenter daller au Johnny Carson Show pour faire ma marque en tant que comdien
et acteur. Javais toujours senti que jtais n pour accomplir quelque
chose. Je ne savais pas si ce serait pour dcouvrir un remde contre le cancer
ou pour devenir comdien. Je continuai de prier, mais cela finit par
mexasprer.

Alors je me rendis, un jour, lglise
catholique prs de chez moi. Je me souviens, lors du mercredi des cendres,
lorsque lon mappliqua des cendres sur le front Je voulais vraiment trouver
la vrit. Je continuai daller cette glise durant deux ou trois mois,
jusqu ce que je nen puisse plus. a se rsumait souvent  :

Levez-vous. Asseyez-vous.

Levez-vous. Asseyez-vous.

Sortez la langue.

Cela me fit faire beaucoup dexercice; je crois
que je perdis au moins trois kilos. Mais ce fut tout. Et, par la suite, je me
sentis plus perdu que jamais.

Mais jamais, travers tout cela, il ne me passa
par la tte ne fut-ce quune seconde que Dieu nexistait peut-tre pas. Jai
dailleurs Son numro de tlphone, mais sa ligne est toujours occupe. Pour
gagner ma vie, je fis quelques expriences au cinma. Un film intitul Deadly
Intent. Une publicit pour une compagnie de tlphone Chicago. Une autre
pour Exxon et deux pour des banques. Entretemps, comme il fallait manger, je
travaillais aussi dans la construction.

 

Related Posts

  • No Related Posts